Publication d’une nouvelle note d’orientation sur le handicap et la gestion des risques en cas d’urgence par l’OMS et ses partenaires

L’OMS et ses partenaires ont publié conjointement d’une nouvelle note d’orientation pour aider les pays à répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées lors des différentes phases des situations d’urgence. Le 13 octobre 2013, à l’occasion de la Journée internationale de la prévention des catastrophes, l’OMS se penche particulièrement sur les défis que rencontrent les personnes handicapées pendant les situations d’urgence.

En effet, ces personnes comptent parmi les populations les plus vulnérables et les plus négligées en cas de crise. Un cinquième de la population mondiale, soit plus de 1 milliard de personnes, est atteinte d’invalidités. Les situations d’urgence peuvent créer des obstacles supplémentaires les empêchant d’accéder aux services de santé essentiels et à d’autres services sociaux. Leurs besoins particuliers doivent être pris en compte lors des phases de prévention, de préparation, d’intervention et de reconstruction en cas de crise.

Collaboration entre l’OMS et les pays

L’OMS/Europe œuvre de concert avec les pays au renforcement et à la préparation des systèmes de santé afin que ces derniers puissent gérer les crises sanitaires éventuelles et protéger la vie des populations. La collaboration avec les communautés afin d’améliorer leurs capacités de résilience face aux catastrophes constitue un aspect important de ce travail. Les plans de préparation doivent tenir compte des besoins spécifiques des groupes vulnérables et ce, conformément au cadre plus général de la politique européenne de la santé, Santé 2020.

La gestion efficace des crises sanitaires, de la préparation à la reconstruction, s’inscrit très largement dans le mandat de l’OMS. L’Équipe mondiale de gestion des situations d’urgence de l’OMS se réunira à Copenhague du 15 au 17 octobre 2013 afin d’examiner la manière d’améliorer la performance de l’Organisation en cas de crise et à la lumière de son nouveau cadre d’action d’urgence.