Le risque de propagation d’Ebola en Europe est très faible : déclaration de Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe

On ne peut écarter la survenue de cas sporadiques de maladie à virus Ebola dans la Région européenne de l’OMS en raison des déplacements entre l’Europe et les pays touchés.

Néanmoins, le risque de propagation d’Ebola en Europe est évitable et extrêmement faible. Les pays européens sont parmi les mieux préparés au monde pour intervenir en cas de fièvre hémorragique virale, y compris la maladie à virus Ebola.

Il existe un risque de contamination accidentelle chez les personnes exposées aux patients atteints du virus Ebola. Des mesures strictes de lutte anti-infectieuse peuvent et doivent être utilisées pour atténuer ce risque. Les professionnels de santé étant en première ligne de la lutte contre Ebola, ils sont donc les plus exposés au risque d’infection. Ils doivent être protégés et soutenus par tous les moyens.

Tous les pays disposent de protocoles et de procédures qui doivent être appliqués lorsqu’un cas est soupçonné, et qu’il importe de respecter avec la plus grande rigueur. Comme toujours, l’OMS est prête à apporter l’aide et le soutien qui lui sont demandés.