Flambée épidémique causée par ECEH : Cas signalés à l'OMS par 12 pays

Des cas de syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) et d'infections à E. coli entérohémorragique continuent d'être signalés. Désormais, douze pays ont notifié des cas de maladie à l'OMS / Europe.

  • Etant donné que le 2 juin était un jour férié, des informations actualisées sur le nombre de cas de SHU et d'infections à ECEH signalés en Allemagne seront publiées ce 3 juin. Au 31 mai, l'Allemagne avait signalé 470 cas de SHU et 1064 cas d'infections à ECEH.
  • Outre l'Allemagne, les pays suivants ont notifié des cas : l’Autriche (SHU 0, ECEH 2), le Danemark (7, 10), l'Espagne (1, 0), les Etats-Unis d'Amérique (2, 0), la France (0, 6), la Norvège (0, 1), les Pays-Bas (4, 4), la République tchèque (0,1), le Royaume-Uni (3, 4),  la Suède (15, 28) et la Suisse (0, 2). Les chiffres sont ceux du 2 juin 2011.
  • Tous ces cas, sauf deux, concernent des personnes résidant ou s'étant récemment rendues dans le nord de l'Allemagne pendant la période d'incubation (qui dure généralement 3 à 4 jours après exposition à l'agent pathogène) ou, dans l'un des cas, ayant été en contact avec un visiteur du nord de l'Allemagne.
  • En conformité avec le Règlement sanitaire international (RSI), l'OMS tient les États membres informés des derniers événements et formule des recommandations à caractère technique pour la poursuite de l'enquête sur l'épidémie en cours. L'OMS ne recommande aucune restriction des échanges commerciaux en raison de cette flambée épidémique.