Flambées épidémiques d’infection à E. coli O104:H4 : conseils de santé publique de la part de l’OMS/Europe

Une flambée épidémique d’infection à Escherichia coli, de sérotype O104:H4, sévit en France, au sud de Bordeaux, où 8 cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) et 8 cas de diarrhée sanglante ont été signalés. Cette infection rare est causée par le même sérotype, et probablement par la même souche, observés dans la grave flambée épidémique signalée en Allemagne depuis mai. La consommation de graines et de fèves germées a été incriminée dans les deux flambées épidémiques. Les enquêtes épidémiologiques, microbiologiques et de traçabilité se poursuivent afin d’identifier l’origine de la contamination. L’Autorité européenne de sécurité des aliments a mis en place un groupe de travail, avec la participation de la Commission européenne, du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, de l’OMS et des États membres, afin de coordonner et de faire progresser les enquêtes visant à déterminer la source principale de contamination.

Étant donné la dimension intersectorielle et internationale de ces flambées épidémiques, l’OMS conseille aux États membres de renforcer la surveillance des maladies diarrhéiques graves, notamment de la diarrhée sanglante, et de procéder à un échange rapide d’informations entre les secteurs et à tous les niveaux. À l’échelle internationale, il convient d’utiliser des mécanismes officiels et conjoints de notification, s’appuyant entièrement sur les procédures du Règlement sanitaire international et de l’Union européenne dans ce domaine. Le processus d’enquête devrait aussi faire pleinement appel aux centres collaborateurs et aux laboratoires de référence spécialisés.

Conseils

En attendant les conclusions finales des enquêtes, l’OMS conseille aux consommateurs de la Région européenne de procéder à une cuisson complète des fèves et des graines germées (issues de la production commerciale ou domestique) avant de les manger. En effet, les bactéries E. coli ne survivent pas à une température de 70 °C. Comme il n’est guère facile d’évaluer la température de cuisson des fèves et des graines germées, il est dès lors recommandé de les faire cuire jusqu’à ce qu’elles soient fumantes, et non pas seulement chaudes. En outre, on veillera à se laver les mains après avoir manipulé des graines destinées au semis ou à la germination.

Les mesures habituelles d’hygiène alimentaire doivent toujours être respectées : laver les fruits et les légumes abondamment à l’eau courante et propre, se laver les mains après une visite aux toilettes et avant et après la manipulation des aliments, séparer les aliments crus et cuits et utiliser des équipements différents lors de leur manipulation, et procéder à une cuisson complète des aliments.

En cas de diarrhée sanglante, un médecin doit être consulté d’urgence.