Amélioration des services de santé dans l’est de l’Ukraine grâce à une aide financière du gouvernement italien

WHO

Larysa, 52 ans, a perdu une jambe lors d'un bombardement à Donetsk. En tant que personne déplacée, elle ne peut se permettre des services de soins et de rééducation de qualité.

En raison du conflit en cours dans l’est de l’Ukraine, l’accès à des services de santé et de nutrition essentiels et de qualité constitue une nécessité urgente pour environ 2,3 millions de personnes. Le gouvernement italien vient donc d’accorder une aide de 250 000 USD à l’OMS en vue d’améliorer les services sanitaires d’importance vitale, et d’assurer l’accès durable à des soins de santé primaires et secondaires de qualité aux populations touchées de l’est de l’Ukraine.

« Le gouvernement italien continue de soutenir les opérations humanitaires en Ukraine afin de soulager les souffrances des personnes en détresse », a déclaré à ce sujet Davide La Cecilia, ambassadeur d’Italie en Ukraine.

La collaboration entre l’OMS et le gouvernement italien permettra de renforcer et de développer la surveillance des maladies ainsi que les interventions de lutte menées dans le pays. Parmi les autres initiatives essentielles prises dans ce domaine, il convient de mentionner le renforcement des capacités de laboratoire, la délivrance de conseils techniques sur les risques et les enjeux prioritaires de la santé publique, et l’accès à des services de soins de traumatologie de qualité (dont la réadaptation) aux victimes du conflit.

« Grâce au financement du gouvernement italien, nous serons en mesure de pallier les insuffisances critiques en matière de prestation des services de santé aux populations touchées par le conflit, et d’améliorer l’accès aux services de soins de santé essentiels et de qualité », a déclaré Luigi Migliorini, représentant de l’OMS par intérim en Ukraine. « Des efforts particuliers seront déployés pour livrer les fournitures nécessaires au traitement des maladies chroniques et des traumatismes, ainsi que pour assurer la maintenance des services médicaux et l’organisation de plusieurs activités de formation. »

L’OMS et ses partenaires continueront d’œuvrer à l’amélioration de la disponibilité des services de soins de santé essentiels et de qualité en Ukraine, en apportant une aide aux centres de santé fixes, aux équipes mobiles et aux services de proximité, et en renforçant les capacités de détection et d’intervention rapides en cas de flambées épidémiques de maladies.