L’OMS/Europe renforce la résilience des hôpitaux pendant et après les situations d’urgence

WHO /Ute Enderlein

Mater Dei Hospital, Msida, Malta: Oxygen bottles fixed to the wall to prevent them from moving or falling

En 2015-2016, 118 hôpitaux de 7 États membres de la Région européenne de l’OMS ont été évalués à l’aide de l’indice de sécurité des hôpitaux de l’OMS. Au total, 93 experts (dont des médecins, des ingénieurs civils et de maintenance et des experts de la planification des situations d’urgence) de 14 pays européens et de 6 pays non européens ont été formés dans ce domaine.

L’indice de sécurité des hôpitaux est un outil rapide et fiable d’évaluation des risques dans le secteur de la santé. Il aide les établissements de santé à gérer leur sécurité et à éviter qu’ils ne deviennent les victimes des crises et des catastrophes. Grâce à cet indice, l’OMS/Europe a renforcé son soutien aux autorités nationales en vue de renforcer la résilience des services de santé lors des situations d’urgence.

L’évaluation de la sécurité des hôpitaux dans la Région

  • La République de Moldova a évalué l’ensemble des 64 hôpitaux publics ainsi que 4 autres hôpitaux en 2015-2016, et a intégré les critères et les exigences de l’indice de sécurité dans le processus national d’accréditation des établissements hospitaliers.
  • Le Kirghizistan a évalué 36 hôpitaux, et a l’intention d’en évaluer 37 autres en 2017.
  • Plusieurs pays des Balkans, d’Asie centrale et du Caucase ont exprimé leur souhait d’utiliser cet outil, et ont demandé l’aide de l’OMS/Europe en 2017 et au-delà.
  • Quatre formations sur l’indice de sécurité des hôpitaux ont été dispensées en russe au Kazakhstan, au Kirghizistan, en Ouzbékistan et en République de Moldova.
  • Trois formations ont été dispensées en anglais en Albanie, à Malte et en Slovaquie. Des experts de 5 pays des Balkans ont participé à la session organisée en Albanie. Celle organisée en Slovaquie, avec le soutien financier et technique du Siège de l’OMS, a réuni des experts de 10 pays d’Europe (Bélarus, Belgique, Slovaquie et Ukraine), d’Asie du Sud-Est et d’Afrique.

Adapter l’outil aux besoins de la Région

Les sessions de formation et les évaluations régionales sont conformes au cadre global pour la sécurité des hôpitaux (Comprehensive Safe Hospital Framework) publié par le Siège de l’OMS en 2015. L’OMS/Europe a adapté l’outil générique de formation sur l’indice de sécurité des hôpitaux afin d’intensifier la prise de mesures et de répondre aux exigences régionales à cet égard.

Sur la base des actions régionales et mondiales menées dans ce domaine, la sécurité des hôpitaux s’inscrit désormais dans les engagements pris au niveau mondial au titre du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, adopté en mars 2015 par 187 pays.