L’OMS alarmée par l’emploi d’armes chimiques hautement toxiques en Syrie

Syrian American Medical Society

L’OMS est alarmée par des informations fiables sur l’emploi de produits chimiques hautement toxiques lors d’une offensive menée à Khan Shaykhun, située en zone rurale du sud d’Idleb (Syrie). Selon les partenaires du Groupe de responsabilité sectorielle Santé qui soignent les patients sur le terrain, au moins 70 personnes sont mortes et des centaines d’autres ont été affectées. À Idleb, des médecins rapportent que des dizaines de patients souffrant de difficultés respiratoires et de suffocation, dont bon nombre de femmes et d’enfants, ont été admis dans des hôpitaux du gouvernorat pour des soins médicaux d’urgence.

« Les images et les informations en provenance d’Idleb aujourd’hui me laissent choqué, attristé et révolté. Les armes de ce type sont interdites par le droit international, car elles représentent une barbarie intolérable », a déclaré le docteur Peter Salama, directeur exécutif du Programme OMS de gestion des situations d’urgence sanitaire.

Les salles des urgences et les unités de soins intensifs d’Idleb sont débordées et signalent des pénuries de médicaments nécessaires pour soigner les blessés. Beaucoup de patients ont été transférés vers des hôpitaux du sud de la Turquie. Des médicaments – dont de l’Atropine, un antidote contre certains types d’exposition à des produits chimiques, et des stéroïdes pour le traitement symptomatique – ont été immédiatement expédiés au départ de l’entrepôt partenaire de l’OMS à Idleb. L’OMS est en train d’acheminer d’autres lots de médicaments à partir de la Turquie et est prête à envoyer, si nécessaire, plus de fournitures essentielles et des ambulances. Les experts de l’OMS en Turquie communiquent avec des travailleurs de la santé d’Idleb pour apporter 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 des conseils sur le diagnostic et le traitement approprié à prodiguer aux patients.

Pour lire le texte intégral de la déclaration de l’OMS (en anglais), veuillez suivre le lien ci-dessous.