Cas confirmé de MERS-CoV au Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a confirmé un cas de coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV) chez un homme résidant en Arabie saoudite qui avait rendu visite à sa famille. Le patient s’est d’abord fait soigner dans un hôpital de Leeds, où il a été placé en isolement. Il a ensuite été transféré dans un centre spécialisé dans les maladies infectieuses à Liverpool. L’état du patient s’est amélioré, et il se trouve toujours en isolement.

Les autorités du Royaume-Uni effectuent actuellement la recherche et le suivi des personnes qui ont été en contact avec le patient lors du voyage en avion, des membres de sa famille, des résidents locaux et des personnes présentes dans les services de soins de santé. Il s’agit du cinquième cas de MERS-CoV diagnostiqué au Royaume-Uni ; les cas précédents ont été diagnostiqués en 2012 et 2013.

Faible risque de transmission à la population générale

La transmission interhumaine du MERS-CoV s’est surtout produite dans les établissements de soins de santé ou lorsqu’une personne a été en contact étroit avec un sujet infecté pendant une période prolongée. Le risque de transmission est faible si des mesures adéquates de prévention et de lutte anti-infectieuses sont prises.

L’OMS s’attend à ce que d’autres cas d’infection par le MERS-CoV soient signalés au Moyen-Orient, et que des cas sporadiques continuent d’être exportés vers d’autres pays. L’OMS encourage tous les États membres à poursuivre leur surveillance des infections respiratoires aiguës sévères, et à examiner attentivement toute situation ou tendance inhabituelle.

Il n’est pas toujours possible d’identifier rapidement les patients atteints de MERS-CoV car, comme pour les autres infections respiratoires, les premiers symptômes de cette maladie ne sont pas spécifiques. Par conséquent, les agents de santé devraient toujours appliquer les précautions standard à tous les patients, quel que soit leur diagnostic.

L’OMS ne recommande pas de dépistage spécial aux points d’entrée eu égard à cet événement, ni l’application d’aucune restriction de voyage ou commerciale.