Les 8 formes de soutien apportées par l’OMS en Syrie

Resuming services after an attack on health in Syria

La crise syrienne constitue l’une des situations d’urgence humanitaire les plus graves et les plus complexes au monde. Le système de santé syrien, qui fut autrefois l’un des meilleurs de la région, paie au prix fort huit années de conflit.

Les combats en cours ont rendu pratiquement impossible l’accès à certaines zones à partir de l’intérieur de la Syrie. Par conséquent, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté, il y a cinq ans, une résolution autorisant l’acheminement transfrontalier de secours à partir des pays voisins. La nature transfrontalière de ces opérations rend d’ailleurs la crise syrienne unique.

L’utilisation de deux points de passage frontaliers en Turquie permet d’apporter une aide vitale à des millions de Syriens vivant dans le nord-ouest du pays. Rien qu’en 2018, l’OMS/Europe et ses partenaires ont distribué plus de 500 tonnes de fournitures et d’équipements médicaux dans cette région. Ces activités s’inscrivent dans le cadre des efforts plus larges déployés par l’OMS afin de soutenir la santé en Syrie.

Voici 8 éléments clés sur la façon dont l’OMS intervient en Syrie et dans le cadre de ses opérations transfrontalière afin de sauver des vies et de soutenir la santé et ce, en dépit des immenses défis.