Inondations en Europe – comment se protéger

ORFK/H. Szabó Sándor

Inondations récentes en Hongrie. Photo : H. Szabó Sándor, ORFK.

Cela faisait plus de dix ans que l’Europe centrale et occidentale n’avait connu de pires inondations que celles survenues depuis le début du mois de juin. Plus de 20 personnes ont perdu la vie ; des milliers de gens ont été évacués et les dommages occasionnés aux maisons, aux biens et aux ressources vitales ont été considérables. Les zones les plus touchées se situent le long de la plaine fluviale du Danube, de l’Elbe, de la Saale et de la Vltava, en Allemagne, Autriche, Hongrie, République tchèque et Slovaquie. Des alertes à l’inondation restent maintenues en aval sur l’Elbe et le Danube, étant donné que ces deux rivières traversent des zones fortement peuplées et industrialisées.

L’OMS/Europe a publié à l’attention des personnes sinistrées des recommandations à suivre pendant et après les inondations, ainsi que des mesures préventives pour limiter l’impact sanitaire futur. Après le retrait des eaux de crue, il convient de donner la priorité aux opérations de nettoyage et à la remise en état des routes et des foyers, ainsi qu’au rétablissement de l’approvisionnement en eau, gaz et électricité. Parmi les principales préoccupations de santé publique dans une zone récemment inondée, citons les dangers d’électrocution, les intoxications, les traumatismes, la faune déplacée (rongeurs et serpents, par exemple), les moisissures dans les bâtiments et les vecteurs de maladie (comme les moustiques)..

Les inondations devraient devenir encore plus fréquentes et intenses à cause des précipitations plus fortes et plus rapprochées. Les gouvernements et les autorités locales doivent prendre des mesures pour se préparer et réagir à leurs effets sur la santé et les services de santé. L’OMS/Europe apporte des conseils et un soutien technique pour les plans de préparation aux situations d’urgence et les mesures d’intervention et de remise en état.

Impact des inondations sur la santé

Traumatismes, infections, intoxications et aggravation des problèmes de santé mentale : ce sont là quelques-uns des effets sanitaires observés pendant et après les inondations. Les effets à plus long terme sur la santé sont le résultat des évacuations, des pénuries d’eau salubre, des traumatismes, de l’accès interrompu aux services de santé et des retards dans la phase de relèvement.