Que faire lors des vagues de chaleur : conseils de santé publique

Thinkstock/Harry Hu

Alors que la Région européenne entre dans sa saison chaude, la population, les professionnels de santé et les autorités de santé publique doivent se préparer à d'éventuelles vagues de chaleur et périodes de canicule. Chaque année, la chaleur nuit à la santé d'un grand nombre de personnes, notamment les personnes âgées. Elle peut en effet être à l'origine d'un épuisement, de crises cardiaques ou d'une confusion, et aggraver des pathologies existantes comme les maladies cardiovasculaires et respiratoires. 

Si l'on prévoit une augmentation des vagues de chaleur en raison des changements climatiques, leurs effets sur la santé peuvent être largement évités.

L'OMS a déjà publié en ligne des documents d'information et de mise en garde pour soutenir la préparation et l'intervention en période de canicule.

Conseils à l'adresse du grand public lors d'une vague de chaleur

  • Suivez les recommandations de votre autorité locale de santé.
  • Gardez votre habitation au frais en contrôlant régulièrement la température. Celle-ci devrait idéalement être maintenue en dessous de 32 °C pendant la journée et de 24 °C la nuit. On peut faire baisser la température intérieure en équipant les fenêtres exposées au soleil de stores ou de persiennes, en ouvrant les fenêtres la nuit et tôt le matin, et en pendant des serviettes humides afin de refroidir l'air ambiant.
  • Ne vous exposez pas à la chaleur. Occupez la pièce la plus fraîche de votre habitation, surtout la nuit. Évitez de sortir aux heures les plus chaudes. Évitez, si vous le pouvez, toute activité physique intense. Restez à l'ombre. Ne laissez pas les enfants ou les animaux dans des véhicules en stationnement.
  • Maintenez le corps frais et hydraté. Prenez des douches ou des bains frais. Portez des vêtements légers et amples en matière naturelle. Portez un chapeau ou une casquette à large bord et des lunettes de soleil. Au lit, utilisez des draps légers, sans coussins, afin d'éviter l'accumulation de chaleur. Buvez régulièrement, mais évitez l'alcool et une trop forte consommation de caféine et de boissons sucrées. Prenez des repas légers et mangez plus souvent. Évitez les aliments à haute teneur en protéines.
  • Aidez les autres, surveillez la famille, les amis et les voisins qui passent la majeure partie de leur temps seuls. Les personnes âgées ou malades vivant seules doivent recevoir de la visite au moins une fois par jour. Si vous suivez un traitement médicamenteux, demandez au médecin traitant comment les médicaments peuvent influer sur la thermorégulation et l'équilibre hydrique.
  • Gardez les médicaments à une température inférieure à 25 °C ou au réfrigérateur (lisez les instructions d'entreposage sur l'emballage).
  • Consultez un médecin si vous souffrez d'une affection chronique ou si vous prenez de multiples médicaments.
  • Si vous ou d'autres personnes ne vous sentez pas bien (vertige, état de faiblesse, anxiété, soif intense ou mal de tête), veuillez consulter un médecin. Abritez-vous dans un endroit frais dès que possible, et prenez votre température. Buvez de l'eau ou du jus de fruit pour vous réhydrater. Reposez-vous immédiatement dans un lieu frais si vous souffrez de spasmes musculaires douloureux ; buvez des solutions de réhydratation orale contenant des électrolytes ; et cherchez une aide médicale si les crampes de chaleur durent plus d'une heure. Consultez votre médecin si vous ressentez des symptômes inhabituels ou si les symptômes persistent. 
  • Si quelqu'un a la peau sèche et chaude, délire, souffre de convulsions et/ou est inconscient, appelez un médecin ou une ambulance immédiatement.  

Ces documents d'information font partie d'un large éventail de mesures préventives, allant de recommandations au public et de conseils médicaux formulés en temps utile, à la préparation des systèmes de santé, en coordination avec les systèmes météorologiques d'alerte rapide, et aux améliorations en matière de logement et d'urbanisme. Ces mesures peuvent être intégrées à un plan d'action sanitaire contre la chaleur. De nombreux pays européens ont d'ailleurs élaboré de tels documents afin de leur permettre de planifier en prévision des vagues de chaleur et de mener des interventions rapides.