Haute distinction attribuée par la British Medical Association à une publication de l'OMS relative au bruit

WHO

Les docteurs Elisabet Paunovic and Rok Ho Kim, de l'OMS/Europe, ont assisté à la cérémonie de la BMA. Photo : OMS

Le 13 septembre 2012, lors de la cérémonie annuelle de remise de récompenses organisée au John Snow Hall (Londres, Royaume-Uni) par la British Medical Association (BMA) dans le domaine des publications médicales, l'ouvrage de l'OMS/Europe intitulé « Burden of disease from environmental noise » (La charge de morbidité imputable au bruit ambiant) a été primé dans la catégorie de la santé publique.

La BMA a mentionné au sujet de cette publication : « Il s'agit d'une évaluation fiable et bien écrite, assortie de conclusions qui ne laissent aucune ambiguïté. Ses points forts sont la clarté de ses conclusions, et les descriptions bien rédigées et d'une compréhension facile des méthodes utilisées pour évaluer les éléments de preuve. En tant que document de référence, cette publication s'avère utile aux responsables politiques dans la mesure où elle fournit les bases factuelles dont doivent s'inspirer les stratégies visant à réduire l'exposition à un risque généralisé. »

Le docteur Elisabet Paunovic, chef de programme, Expositions et risques environnementaux, et le docteur Rok Ho Kim, coordinateur du rapport à l'OMS/Europe, ont assisté à la cérémonie.

Ces récompenses visent à encourager et à reconnaître l'excellence dans le domaine de l'édition médicale. Les prix sont décernés dans 21 catégories, et la publication médicale de l'année est aussi désignée par la BMA parmi les lauréats dans ces différentes catégories.

Intégralité des commentaires de la British Medical Association

« Nous avons affaire à un domaine potentiellement controversé, hautement technique et dont la qualité de la recherche et du débat peut s'avérer douteuse. Il s'agit d'une évaluation fiable et bien écrite, assortie de conclusions qui ne laissent aucune ambiguïté. Ses points forts sont la clarté de ses conclusions, et les descriptions bien rédigées et d'une compréhension facile des méthodes utilisées pour évaluer les éléments de preuve.

En tant que document de référence, cette publication s'avère utile aux responsables politiques dans la mesure où elle fournit les bases factuelles dont doivent s'inspirer les stratégies visant à réduire l'exposition à un risque généralisé. Sa seule faiblesse est sans doute qu'elle aborde un créneau particulier, s'adressant par conséquent à un lectorat potentiel limité. J'estime cependant qu'il s'agit d'une excellente synthèse du savoir dans ce domaine, en outre empreinte d'une grande clarté.

Je maîtrise certes ce sujet, mais j'ai trouvé la publication à la fois fiable et utile. La prise en compte du problème de nuisance et de son impact sur le bien-être constitue, à mon avis, un prolongement important des considérations à cet égard. J'ai en outre déjà utilisé la synthèse claire des données pour informer les collègues travaillant dans des secteurs industriels où la présence permanente d'un bruit ambiant constitue un phénomène fréquent (secteurs du pétrole, du gaz et de l'énergie).

Il s'agit d'une synthèse complète et bien présentée des éléments de preuve relatifs à un problème à la fois complexe et controversé. Les données de haute technicité ont été soigneusement évaluées, filtrées et analysées, et le document présente des conclusions claires sous la forme de bases factuelles simples susceptibles d'être citées et utilisées pour éclairer les politiques. La qualité rédactionnelle de cet ouvrage m'a amené à lui prêter une lecture attentive plutôt que de le parcourir rapidement. »