Pollution de l’air, changement climatique et produits chimiques : les priorités européennes en matière d’environnement en vue de protéger la santé

WHO

Conseil ministériel européen de l’environnement et de la santé à Vilnius (Lituanie), 1er juillet 2014.

Selon les membres du Conseil ministériel européen de l’environnement et de la santé (CMES), la pollution de l’air, le changement climatique et les produits chimiques représentent d’importants risques environnementaux pour la santé des populations et exigent une action politique dans la Région européenne. Le CMES a organisé sa 5e réunion à Vilnius (Lituanie) le 1er juillet 2014.

Action sur les priorités environnementales et sanitaires

Les membres du CMES se sont engagés à prendre des mesures concrètes dans un avenir proche afin d’agir sur ces problèmes prioritaires. Les tâches du CMES sont les suivantes :

  • placer l’élimination des maladies liées à l’exposition à l’amiante et la mise en œuvre de la nouvelle Convention de Minamata sur le mercure au centre des négociations avec les pays européens, conformément à l’engagement pris par ces derniers en 2010 envers l’élimination des maladies liées à l’amiante d’ici 2015 ;
  • soutenir l’adoption d’une résolution mondiale sur la qualité de l’air, à l’initiative de la France, de la Norvège et d’autres pays, en 2015 ;
  • contribuer à la Conférence de l’OMS sur la santé et le climat (qui se tiendra en août 2014 à Genève, Suisse) et à la 21e session de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (qui se tiendra en 2015 à Paris, France).

Renforcer la collaboration avec les partenaires
Les membres du CMES estiment que la collaboration avec l’Union européenne (UE) et ses agences revêt une haute importance stratégique afin de réaliser ces tâches. Ils ont notamment convenu d’œuvrer étroitement avec la Commission européenne, le nouveau Parlement européen et les pays assurant la présidence de l’UE en 2015-2017. En outre, ils ont élaboré un plan d’action visant à renforcer les liens entre les accords multilatéraux sur l’environnement qui sont pertinents pour la concrétisation des engagements pris lors de la Cinquième Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé tenue, en 2010, dans la ville italienne de Parme.

Préparatifs de la Sixième Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé

La sixième conférence est en cours de préparation. Le CMES a émis des recommandations quant aux principaux thèmes abordés à cette occasion (pollution de l’air, changement climatique et produits chimiques), tandis que le Groupe de travail Environnement et santé collaborera avec les 53 pays de la Région européenne de l’OMS pour aligner les priorités sur les résultats souhaités et parvenir à un accord tout en définissant des objectifs à cet égard.

Un examen à mi-parcours permettra d’évaluer les progrès accomplis par les pays entre la conférence de 2010 et celle de 2016.

Nouveaux membres du CMES

Lors de la réunion de Vilnius, 4 nouveaux membres (les ministres de la Santé de la Croatie, de l’Espagne, de la Géorgie et de la Lituanie) ont intégré le CMES, suite à leur élection par le Comité régional de l’OMS pour l’Europe. Le docteur Vytenis Povilas Andriukaitis, ministre lituanien de la Santé, et M. Amir Peretz, ministre israélien de la Protection de l’environnement, ont été élus coprésidents. La Croatie et l’Ukraine ont chacune offert d’accueillir une réunion en vue de soutenir le processus européen Environnement et santé en 2015 et 2016.

La 6e réunion du CMES aura lieu en février 2015 à Madrid (Espagne).