Avec l’OMS et les États membres, les jeunes se mobilisent pour l’environnement et la santé

BMLFUW/Martin Hörmandinger

Austrian Ministers, WHO, UNECE and youth delegates at the sixth meeting of the European Environment and Health Task Force in Vienna, Austria.

Les 27 et 28 novembre 2016, plus de 70 jeunes venus de 33 pays de la Région européenne de l’OMS se sont réunis à Vienne (Autriche) pour faire entendre leur voix concernant l’avenir des politiques de l’environnement et de la santé en Europe. Cette réunion était organisée sur invitation du gouvernement autrichien afin de préparer la Sixième Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé, qui aura lieu prochainement.

Participation des jeunes au processus européen Environnement et santé

Le processus européen Environnement et santé est une plate-forme politique internationale qui, depuis 1989, réunit les ministères de la Santé et de l’Environnement des 53 États membres de la Région européenne de l’OMS, afin de relever les défis en matière d’environnement et de santé grâce à des politiques intersectorielles. Ce processus est placé sous la direction conjointe de l’OMS et de la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU).

Depuis 2004, le processus Environnement et santé fait intervenir les jeunes dans la protection de leur santé future. Par son engagement de longue date en faveur d’une participation des jeunes, le processus a, en 2014, favorisé la création de la Coalition européenne des jeunes pour l’environnement et la santé, une nouvelle organisation non gouvernementale internationale qui donne aux jeunes l’occasion de s’exprimer, favorise leur compréhension des liens entre l’environnement et la santé et plaide pour leur participation aux processus décisionnels dans ces domaines.

« Nous devons nous assurer que les jeunes participent pleinement aux décisions concernant les politiques de l’environnement et de la santé qui ont un impact sur leur vie et sur celle des générations futures », a déclaré le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, lors de la Conférence internationale des jeunes pour l’environnement, la santé et la mobilité qui était organisée par la Coalition.

« La CEE-ONU, et plus spécialement sa division Environnement, se félicite de soutenir le processus Environnement et santé et d’être l’une de ses partenaires. De plus, la CEE-ONU apprécie la participation active des jeunes, qui devront poursuivre nos combats », a déclaré Marco Keiner, directeur de la division Environnement de la CEE-ONU, lors d’une session tenue conjointement avec la Conférence des jeunes et le groupe de travail européen Environnement et santé. « Ces secteurs sont les moteurs des efforts visant à préserver la santé humaine et, dans un sens plus large, ceux du développement durable. »

« Nous devons renforcer la participation de la jeunesse au processus en activant des groupes de jeunes, en déclenchant des mécanismes de surveillance supervisés par des jeunes et en ouvrant aux jeunes des opportunités comme bénévoles ou travailleurs dans les domaines de l’environnement et de la santé », a ajouté Dovilė Adamonytė, vice-présidente de la Coalition européenne des jeunes pour l’environnement et la santé. Au cours de la conférence des jeunes, elle a relevé qu’environ un quart seulement des États membres de la Région européenne de l’OMS ont fait état d’une participation de jeunes au processus Environnement et santé.

Les participants à la conférence ont élaboré et collectivement approuvé la « prise de position des jeunes sur l’environnement et la santé », comprenant un « engagement de la jeunesse à agir », avec des suggestions sur le renforcement de la participation des représentants des jeunes au processus décisionnel et sur l’aide que les jeunes peuvent apporter pour la mise en œuvre d’activités dans les domaines de l’environnement et de la santé.

Sixième Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé

Par la Déclaration de Parme sur l’environnement et la santé, adoptée en 2010 lors de la Cinquième Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé, les États membres de la Région européenne de l’OMS se sont engagés à faire participer les jeunes à la formulation de politiques et à la concrétisation d’objectifs en matière d’environnement et de santé. Le renforcement de la participation des jeunes reste une importante priorité dans la période précédant la prochaine conférence ministérielle.

La Conférence internationale des jeunes pour l’environnement, la santé et la mobilité apportera sa contribution à la déclaration ministérielle sur l’environnement et la santé et à son plan de mise en œuvre. Ces derniers seront adoptés par la Sixième Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé, qui se tiendra du 13 au 15 juin 2017 à Ostrava, sur l’invitation de la République tchèque. Cette conférence réunira des ministres de l’Environnement et de la Santé ainsi que des représentants de haut niveau des États membres de la Région européenne de l’OMS, d’organisations partenaires, du monde universitaire et de la société civile. Au cours de cette conférence, les États membres devraient aussi adopter un mécanisme de gouvernance réformée pour le processus européen Environnement et santé.