La réunion du Groupe de travail Environnement et santé donne le coup d’envoi de la planification nationale dans 7 domaines clés

WHO

L’an dernier, les États membres de la Région européenne de l’OMS ont adopté la Déclaration d’Ostrava dans laquelle ils s’engagent à réaliser des progrès visibles, mesurables et équitables en matière d’environnement et de santé dans 7 domaines prioritaires. Pour ce faire, ils ont convenu d’élaborer des portefeuilles nationaux de mesures sur l’environnement et la santé d’ici à la fin de 2018, sous la coordination de points focaux désignés par les pays.

Ce réseau de points focaux pour l’environnement et la santé s’est rassemblé à Bonn (Allemagne) les 20 et 21 mars 2018, à l’occasion de la huitième réunion du Groupe de travail européen Environnement et santé (EHTF), afin de donner le coup d’envoi de l’élaboration des portefeuilles de mesures et de collaborer à cette fin. Les participants ont procédé à un échange de ressources et examiné l’appui technique disponible. Ils ont également présenté des exemples nationaux de collaboration multisectorielle dans les domaines prioritaires.

« La Déclaration d’Ostrava explique où et comment nous devons agir sur les risques environnementaux afin de protéger la santé de nos citoyens aujourd’hui et demain », a déclaré lors de la réunion M. Ivan Karic, secrétaire d’État auprès du ministère serbe de la Protection de l’environnement. « Nous passons maintenant à l’étape suivante : élaborer des mesures et les adapter à nos besoins nationaux spécifiques. Pour prendre de bonnes décisions politiques, nous nous appuyons fortement sur l’expertise technique de l’OMS et les conseils de son Centre européen de l’environnement et de la santé situé à Bonn. »

Au cours de la réunion, l’EHTF a également élu son bureau. La nouvelle présidente pour l’année à venir, le docteur Nune Bakunts (Arménie), a succédé à M. Robert Thaler (Autriche). Les autres membres du nouveau bureau représentent les ministères de la Santé et de l’Environnement de l’Autriche, d’Israël, des Pays-Bas, de la République de Moldova, du Royaume-Uni, de la Serbie et de l’Ukraine. Le bureau aide à la préparation des réunions de l’EHTF et apporte son soutien au secrétariat de l’OMS entre les sessions. La prochaine réunion de l’EHTF est prévue pour 2019.

Les domaines d’action prioritaires de la Déclaration d’Ostrava

La Déclaration d’Ostrava énonce les 7 domaines d’action suivants :

  • améliorer, pour tous, la qualité de l’air intérieur et extérieur ;
  • garantir, à tous et en tout lieu, l’accès universel, équitable et durable à de l’eau de boisson ne présentant pas de risque sanitaire, à un assainissement et à l’hygiène ;
  • atténuer au maximum les effets nocifs des produits chimiques sur la santé humaine et l’environnement ;
  • prévenir et supprimer les effets environnementaux et sanitaires nocifs, les coûts et les inégalités liés à la gestion des déchets et aux sites pollués ;
  • renforcer la capacité d’adaptation et la résilience face aux risques sanitaires liés au changement climatique et soutenir la prise de mesures visant à atténuer le changement climatique et à générer des retombées positives pour la santé, conformément à l’Accord de Paris ;
  • soutenir les efforts des villes et régions d’Europe pour les aider à devenir plus saines et plus inclusives, sûres, résilientes et durables ;
  • renforcer la durabilité environnementale des systèmes de santé et réduire leur impact environnemental.

Le Centre européen de l’environnement et de la santé de l’OMS à Bonn (Allemagne)

L’OMS/Europe, par l’intermédiaire de son Centre européen de l’environnement et de la santé, fournit aux États membres une expertise sur les informations factuelles les plus récentes relatives à la nature et à l’ampleur des risques sanitaires d’origine environnementale, qu’ils soient nouveaux ou existants. Le centre les aide également à définir et à appliquer les politiques qui s’attaquent à ces risques.