Migration et santé

Les récents événements survenus en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ont déclenché une hausse spectaculaire du nombre de migrants, un phénomène qui met en évidence la nécessité de recenser les meilleures pratiques et d’engager un dialogue politique transnational sur la migration. Grâce au projet intitulé « Public Health Aspects of Migration in Europe » (PHAME) (Migration et santé publique en Europe), l’OMS/Europe collabore étroitement avec les États membres au renforcement de la préparation du secteur de la santé et des capacités de la santé publique afin de mieux faire face aux flux migratoires liés aux situations d’urgence.

Migration et santé dans la Région européenne

Top story

Le tout premier rapport sur la santé des personnes déplacées en Europe révèle que les réfugiés et les migrants courent plus de risques d’avoir des problèmes de santé que les populations des pays d’accueil

Bien qu’il soit probable que les réfugiés et les migrants jouissent d’un bon état de santé général, ils peuvent être exposés à un risque de maladie lorsqu’ils sont en transition ou séjournent dans les pays d’accueil. Cela est dû à de mauvaises conditions de vie ou à des ajustements dans leur mode de vie. Telle est la principale conclusion du premier rapport sur la santé des réfugiés et des migrants dans la Région européenne de l’OMS (Report on the health of refugees and migrants in the WHO European Region), publié aujourd’hui par le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe.

Événements et manifestations

Plus d’événements

The Knowledge Hub

The Knowledge Hub on Health and Migration

A platform to build upon available evidence for dialogue and critical thinking

Go to the Knowledge Hub site

Bulletin

PHAME newsletter

Le projet PHAME (Migration et santé publique en Europe) publiera un bulletin trimestriel en 2014.

S’abonner au bulletin