Crise des réfugiés en Europe : bilan de la situation et des mesures prises par l’OMS

L'afflux important et croissant de réfugiés et de migrants dans les pays de la Région européenne de l'OMS exige la prise de mesures de toute urgence afin de répondre aux besoins sanitaires de ces populations. Selon les estimations du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), plus de 410 000 réfugiés et migrants sont arrivés en Europe par la mer en 2015, alors que 2 900 ont perdu la vie lors de leur dangereuse traversée de la Méditerranée.

Le bilan de l'OMS/Europe dresse un tableau de la situation actuelle ; recense les problèmes, les besoins et les lacunes en matière de santé publique ; et décrit les activités menées par l'Organisation en partenariat avec d'autres agences des Nations Unies et organismes humanitaires. 

L'OMS/Europe a instauré un groupe de travail sur la migration et la santé en vue d'aider les États membres et les bureaux de pays de l'OMS à relever les défis posés par l'afflux récent d'un grand nombre de réfugiés et de migrants.

Le 14 septembre, des hauts responsables gouvernementaux des 53 États membres de la Région européenne de l'OMS ont examiné, à l'occasion de la soixante-cinquième session du Comité régional de l'OMS pour l'Europe (Vilnius, Lituanie), l'impact des importants mouvements migratoires sur la santé publique. Ils ont demandé à l'OMS de continuer à aider les pays à faire face de manière adéquate aux répercussions de la crise des réfugiés sur la santé publique, en effectuant des évaluations supplémentaires dans les pays et en leur prodiguant des conseils stratégiques sur la planification d'urgence, ainsi que par la formation du personnel de santé et la livraison des fournitures nécessaires.