Formation du personnel médical dans le domaine de la santé des réfugiés et des migrants en ex-République yougoslave de Macédoine

WHO/Margarita Spasenovska

Le docteur Suzana Manevska, chef du secteur des soins de santé préventifs, ministère de la Santé de l’ex-République yougoslave de Macédoine, présente le plan d’action sur la santé et la migration.

Dans le cadre de trois ateliers d'un jour organisés en ex-République yougoslave de Macédoine, l'OMS/Europe a formé, en coopération avec le ministère de la Santé, plus de 150 professionnels médicaux et bénévoles de la Croix-Rouge en vue de se préparer et de répondre aux besoins sanitaires des réfugiés et des migrants. Entre 3 000 et 7 000 personnes entrent actuellement dans le pays tous les jours.

Les ateliers prévoyaient notamment des travaux de groupe et des débats sur la situation rencontrée dans le pays ainsi que les défis posés à la santé publique, comme la préparation des hôpitaux et le besoin d'un flux régulier d'informations actualisées.

Un représentant du Centre collaborateur de l'OMS, le Centre international pour la migration, la santé et le développement, a effectué un exposé sur les principaux aspects de la santé publique et sur les procédures de préparation en cas d'afflux soudain de réfugiés et de migrants dans le contexte régional actuel. Un délégué du ministère de la Santé a présenté un plan national d'intervention sanitaire tenant compte de divers scénarios, et abordant les principaux aspects des maladies transmissibles dans la crise actuelle, notamment les recommandations de l'OMS.

Les participants ont ensuite examiné l'action à mener afin de renforcer la riposte du secteur de la santé à la lumière des différents scénarios décrits dans le plan d'action présenté par le ministère de la Santé.

Des professionnels de santé d'unités médicales d'urgence, d'hôpitaux, de services de santé, de centres de santé publique et de la Croix-Rouge, ainsi que des intervenants extérieurs au secteur de la santé, du Centre de gestion des crises et des autorités locales, ont participé à cet évènement.

Les ateliers ont été organisés à l'intention des agents de santé de Gevgelija, Kavadarci, Negotino et Valandovo dans la région de Gevgelija (sud du pays) et de Kumanovo et Kriva Palanka dans la région de Kumanovo (nord du pays).

Arrivées quotidiennes de réfugiés et de migrants en ex-République yougoslave de Macédoine

L'ex-République yougoslave de Macédoine est confrontée à un afflux croissant de réfugiés et de migrants qui cherchent à traverser le pays pour rejoindre l'Europe occidentale. À l'heure actuelle, entre 3 000 et 7 000 personnes entrent dans le pays tous les jours. La principale voie de transit s'étend de la frontière grecque au sud à la frontière serbe au nord. Un centre d'enregistrement a été établi dans le sud, près de la frontière avec la Grèce, où des équipes médicales de la Croix-Rouge dispensent les premiers soins aux réfugiés et aux migrants. Le gouvernement a déclaré l'état d'urgence dans les régions du nord et du sud du pays.

Depuis le premier afflux de réfugiés et de migrants en ex-République yougoslave de Macédoine, l'OMS/Europe a apporté un appui technique continu au ministère de la Santé et aidé les autorités sanitaires à se préparer et à répondre aux besoins de santé publique.