Au cours d’une cérémonie, le 26 août 2015, le docteur Zsuzsanna Jakab reçoit l’Ordre de sainte Agathe des mains du docteur Francesco Mussoni, ministre de la Santé de Saint-Marin.

Filippo Pruccoli

Au cours d’une cérémonie, le 26 août 2015, le docteur Zsuzsanna Jakab reçoit l’Ordre de sainte Agathe des mains du docteur Francesco Mussoni, ministre de la Santé de Saint-Marin.

Le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe, a été décorée de l'Ordre de sainte Agathe par Saint-Marin pour la contribution qu'elle-même et l'OMS/Europe ont apportée à l'amélioration de la santé dans ce pays et dans toute la Région européenne de l'OMS. Cet Ordre a été présenté par le ministre de la Santé, le docteur Francesco Mussoni, et la ministre du Territoire et de l'Environnement, le docteur Antonella Mularoni.

Il est octroyé à des ressortissants étrangers en reconnaissance de la contribution positive qu'ils ont apportée au pays. Sainte Agathe, dont le patronage prend de multiples formes, est notamment la sainte protectrice des infirmières, des personnes atteintes du cancer du sein et des victimes de violence sexuelle et de torture. 

Plan sanitaire national de Saint-Marin

Au cours de sa visite à Saint-Marin, le 26 août 2015, le docteur Zsuzsanna Jakab a fait l'éloge du secteur de la santé et de la société de ce pays, les qualifiant d'exemples pour la démocratie, le leadership et l'équité. Faisant référence au bilan performant de Saint-Marin en matière d'équité et d'action intersectorielle, le docteur Jakab a déclaré : « le Plan sanitaire national atteste le fait que des changements réels, historiques, requièrent que toutes les parties réunissent leurs forces, qu'elles interagissent, collaborent et planifient l'avenir ensemble. »

Afin de rendre le Plan sanitaire (2015-2017) plus efficace et d'accroître sa portée, sept buts primordiaux et transsectoriels y ont été fixés. Formulés dans la continuité de Santé 2020, ces buts mettent l'accent sur une prévention des inégalités dans le domaine sanitaire par des interventions sur les déterminants sociaux de la santé. Cette cérémonie a vu le lancement officiel de la publication A roadmap to implementing Health 2020 – the experience of San Marino [Une feuille de route pour la mise en œuvre de Santé 2020 - l'expérience de Saint-Marin], qui décrit en détail le processus d'élaboration de ce Plan. Dans leurs discours, Leurs Excellences Andrea Belluzzi et Roberto Venturini, les Capitaines-Régents (chefs d'État) de Saint-Marin, ont déclaré : « Santé 2020 a été l'une des références clés pour le plan de santé et de santé sociale présenté aujourd'hui, et nous sommes certains qu'elle le restera pour toute activité future visant à promouvoir l'amélioration de la protection sociale et de la santé de notre population. »

Après le programme officiel, 40 professionnels du secteur de la santé ont pris part à une formation sur la mise en œuvre opérationnelle du nouveau Plan sanitaire national. La prochaine formation visera d'autres secteurs et la société civile.

Saint-Marin a également joué un rôle central dans la mise en place et le développement de l'initiative des petits pays, qui rassemble les huit pays de la Région européenne de l'OMS comptant moins d'un million d'habitants, dans le but d'échanger les savoirs et les bonnes pratiques et de collaborer pour renforcer les politiques de la santé et innover en la matière. Saint-Marin a accueilli la première réunion de haut niveau tenue dans le cadre de cette initiative en juillet 2014.