Journée mondiale de la santé mentale : investir dans la santé mentale

L’investissement constitue le thème de la Journée mondiale de la santé mentale (10 octobre 2011). La bonne santé mentale contribue à la prospérité, et l’amélioration de la santé mentale de la population s’avère donc bénéfique en termes humains et économiques. Les problèmes mentaux ont d’énormes répercussions sur la société ; selon des estimations, au moins 25 % de la population de la Région européenne de l’OMS sont atteints de troubles mentaux chaque année, la dépression et l’anxiété en étant d’ailleurs les principales manifestations.

Les données provenant des pays disposant d’informations dans ce domaine révèlent que jusqu’à 44 % des allocations sociales ou des pensions d’invalidité au Danemark sont versées à cause de troubles mentaux. Ce pourcentage atteint 43 % en Écosse et en Finlande, et 37 % en Roumanie. En République de Moldova, les incapacités mentales concourent à 25 % de l’ensemble des allocations sociales ou des pensions d’invalidité financées par l’État.

La dispensation des soins nécessaires et souhaités par les populations confère des avantages à la fois sociaux et économiques, à savoir un bien-être et une productivité améliorés. En consultation avec les États membres européens, des organisations non gouvernementales et des partenaires clés, l’OMS/Europe élabore actuellement une stratégie qui orientera l’activité de la Région européenne en matière de santé mentale au cours de la prochaine décennie.