Les situations d'urgence donnent l'occasion de transformer les soins de santé mentale

Le 19 août, Journée mondiale de l'aide humanitaire, l'OMS publie un rapport sur l'amélioration durable des services de santé mentale après des situations d'urgence. Les auteurs de ce rapport, intitulé « Building back better. Sustainable mental health care after emergencies » (Reconstruire en mieux. Pour des soins de santé mentale durables après une situation d'urgence), font remarquer que les situations d'urgence, malgré leur nature tragique et leurs effets nocifs pour la santé mentale,  peuvent également donner l'occasion de transformer les services de santé dans ce domaine, et donc d'améliorer la vie de beaucoup de personnes.

Ce rapport propose des recommandations en vue de renforcer les systèmes de santé mentale après une situation d'urgence et donne des exemples du monde entier. Dans la Région européenne de l'OMS, ce rapport suit les changements survenus dans les services de santé mentale dans la province du Kosovo, administrée par l'ONU (conformément à la résolution 1244 du Conseil de sécurité (1999)). Après la violence et les conflits des années 1990, un groupe de travail sur la santé mentale a été constitué et un plan stratégique pour la santé mentale a été élaboré. Là où, auparavant, le système s'articulait autour des hôpitaux, ce plan a mis l'accent sur le renforcement des services de proximité. Aujourd'hui, chacune des sept régions de cette province propose une série de services de proximité dans le domaine de la santé mentale et, même si certaines difficultés persistent, la réforme suit son cours.