Journée mondiale de prévention du suicide – mobilisation des collectivités

Andrea Rhein

Chaque année, la Journée mondiale de prévention du suicide attire l’attention sur le fardeau important et évitable des comportements autoagressifs et des suicides. Selon les estimations de l’OMS sur la santé dans le monde, récemment publiées pour 2016, près de 800 000 personnes ont mis fin à leurs jours en 2016, ce qui équivaut à 10,8 suicides pour 100 000 personnes. Le taux de suicide dans la Région européenne de l’OMS est encore plus élevé, atteignant 13 pour 100 000 personnes des deux sexes, et plus de 20 suicides pour les hommes. Dans les pays les plus touchés de la Région (par exemple, la Fédération de Russie, le Kazakhstan et la Lituanie), le taux dépasse 40 pour 100 000 chez les hommes.

L’OMS collabore avec les États membres et d’autres partenaires pour mieux relever ce défi de santé publique en favorisant l’élaboration et la mise en œuvre de plans stratégiques de prévention du suicide. Selon l’Atlas de la santé mentale 2017 de l’OMS, un peu plus de la moitié des États membres de la Région européenne disposent désormais d’une stratégie cohérente de prévention du suicide – une augmentation de plus de 50 % depuis 2014.

Pour soutenir encore davantage les efforts menés localement en vue de la mise en œuvre de ces stratégies, l’OMS a produit une boîte à outils pour la prévention du suicide, qui pousse les communautés locales à s’investir. Cette boîte à outils propose un guide étape par étape qui incite les collectivités locales à mener des activités de prévention du suicide. Les communautés sont incontournables pour apporter une réponse collective appropriée aux problèmes et conséquences des comportements autoagressifs intentionnels, en raison des nombreux déterminants sociaux de ces comportements. Il est nécessaire de rassembler les acteurs au sein des communautés, y compris ceux de la société civile et de multiples secteurs des pouvoirs publics, tels que les secteurs de la santé, des services sociaux, de l’emploi et de l’éducation.