La Première Dame d’Estonie, désormais avocate de la santé

WHO

Evelin Ilves, Spouse of the President of the Republic of Estonia, met Zsuzsanna Jakab, WHO Regional Director for Europe on 27 February 2014 to discuss her role as Champion of Health in the WHO European Region.

Lors de sa visite à l’OMS/Europe le 27 février 2014, Evelin Ilves, épouse du Président estonien, a accepté l’invitation de Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, de devenir l’avocate de la santé pour les maladies non transmissibles dans la Région européenne de l’OMS.

Médecin de formation, Mme Ilves s’intéresse vivement aux questions de santé et s’est engagée personnellement à soutenir la lutte contre les maladies non transmissibles. Elle s’est particulièrement distinguée en Estonie en préconisant la révision de la composition des aliments, l’offre de repas scolaires plus équilibrés et l’utilisation de produits locaux.

Lors d’une réunion avec des experts techniques de l’OMS, les discussions ont porté sur la manière dont Mme Ilves, à la lumière de son engagement envers la santé publique, pouvait soutenir au mieux les activités menées par l’OMS/Europe sur les maladies non transmissibles dans le cadre de Santé 2020, la politique européenne de la santé et du bien-être. Grâce à son action de sensibilisation, la Première Dame va soutenir spécifiquement la promotion de l’allaitement maternel, la réduction de l’obésité infantile et le renforcement de la réglementation relative au marketing ciblant les enfants.

Ces questions sont importantes tant en Estonie que sur la scène internationale.

  • Si les taux d’allaitement maternel exclusif ne progressent plus dans la Région européenne de l’OMS, l’Estonie constitue un excellent exemple dont les autres pays peuvent s’inspirer.
  • La prévalence de l’obésité infantile est en augmentation en Estonie, comme dans l’ensemble de la Région.
  • Mme Ilves a exprimé sa préoccupation quant à l’effet du marketing ciblant les enfants à l’occasion de la Conférence ministérielle européenne de l’OMS sur la prévention et la lutte contre les maladies non transmissibles dans le contexte de Santé 2020 organisée en décembre 2013 au Turkménistan : « [Les maladies non transmissibles] sont socialement transmissibles ; nous créons ces maladies nous-mêmes sous l’effet de notre comportement. Nous pouvons également les transmettre à nos amis, à nos enfants et à d’autres personnes autour de nous. En outre, nous devons reconnaître le rôle également joué par ceux qui produisent et commercialisent les produits à l’origine de ces maladies. »

L’OMS/Europe s’est désormais alliée à une avocate de la santé en la personne de Mme Ilves qui désire ardemment façonner l’avenir des enfants de la Région et mettre en lumière les graves problèmes de santé publique auxquels est confrontée l’Europe.