À la une

Comme 60 % des maladies humaines sont d’origine animale, l’approche « Un monde, une santé » est le seul moyen de préserver l’efficacité des antibiotiques

La résistance aux antibiotiques, ou antibiorésistance, constitue une menace croissante pour la santé mondiale. Un grand nombre de microbes se transmettent aussi bien aux animaux qu’aux humains via l’environnement qu’ils partagent. En d’autres termes, la pharmacorésistance développée par les microbes chez les animaux peut aussi facilement affecter les humains. Aucun secteur ne peut résoudre à lui seul le problème de l’antibiorésistance. Il importe dès lors d’adopter une approche « Un monde, une santé ».

Nous contacter

Liuba Negru
Chargée des relations extérieures
OMS/Europe
Tél.: +45 45 33 67 89
Tél. portable: +45 20 45 92 74
Courriel: negrul@who.int

Bulletins d'information

Abonnez-vous