Symposium consacré à l’« Étude sur les déterminants sociaux de la santé et la fracture sanitaire dans la Région européenne de l’OMS »

Londres (Royaume-Uni), 30 octobre 2013

L’OMS/Europe a fait réaliser cette étude afin d’élaborer Santé 2020, le cadre politique européen pour la santé et le bien-être. Elle présente de nouveaux éléments de preuve sur l’action à mener dans 12 domaines stratégiques prioritaires (de l’éducation préscolaire à l’emploi, en passant par la prestation de la protection sociale selon les besoins) qui permettraient d’améliorer sensiblement la santé, le bien-être, l’équité et l’économie (en particulier en période d’austérité) dans les pays à revenus faible, intermédiaire et élevé.

L’étude est une compilation d’éléments de preuve en provenance des 53 pays de la Région européenne de l’OMS, et a été menée par un consortium interdisciplinaire d’éminents experts européens, sous l’égide de l’Institute of Health Equity à l’University College de Londres (UCL), Royaume-Uni.

Un symposium sera organisé le 30 octobre 2013 pour décrire les mesures de politiques sociales que les pouvoirs publics des pays de la Région peuvent prendre afin que le fardeau imposé aux sociétés, aux économies et à la santé ne s’alourdisse davantage sous l’effet de l’inaction.

Parmi les orateurs présents à cet événement, il convient de mentionner Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe ; le professeur Michael Marmot, directeur de l’Institute of Health Equity à l’UCL, qui a présidé l’étude ; les présidents des groupes de travail, qui ont dirigé les travaux sur les principaux thèmes de l’étude ; et des responsables politiques de haut niveau de la Région.

Le symposium est organisé conjointement par l’OMS/Europe, l’UCL et le ministère britannique de la Santé. Il sera diffusé en direct sur le Web et couvert sur Twitter (hashtag : #BridgeHealthDivide).