Quatrième réunion de haut niveau sur les transports, la santé et l’environnement

14-16 avril 2014, Paris, France

La quatrième réunion de haut niveau sur les transports, la santé et l’environnement réunira les ministres européens des Transports, de la Santé et de l’Environnement afin de convenir d’une action commune en faveur d’une mobilité saine et durable. Elle sera accueillie par le gouvernement français, sous les auspices du Programme paneuropéen sur les transports, la santé et l’environnement (PPE-TSE).

Le slogan retenu pour la réunion : « La ville bouge : place aux usagers ! » souligne qu’il est important de mettre les citoyens au centre des décisions en matière de transports et de mobilité. L’accent est mis sur des politiques au service des populations afin de rendre les modes de transport sûrs et respectueux de l’environnement et de la santé accessibles et abordables pour tous. Prenant la mesure des bienfaits de l’activité physique pour la santé et le bien-être, la réunion invite l’ensemble des gouvernements nationaux, des autorités municipales et des urbanistes à concevoir des infrastructures sûres et saines pour la pratique de la marche et du vélo en tant que moyens viables de mobilité urbaine.

Programme paneuropéen sur les transports, la santé et l’environnement

Dirigé conjointement par la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU) à Genève et l’OMS/Europe à Copenhague, le PPE-TSE est une plate-forme unique qui cherche à encourager les décideurs en matière de transports et les urbanistes à étudier les répercussions des transports sur la santé et l’environnement et à en tenir compte dans le cadre de stratégies communes.

Adoption escomptée de la Déclaration de Paris

La quatrième réunion de haut niveau sur les transports, la santé et l’environnement devrait adopter la Déclaration de Paris, qui met en avant les 4 buts prioritaires de la Déclaration d’Amsterdam (2009), à savoir :

  • contribuer à un développement économique viable et stimuler la création d’emplois grâce à l’investissement dans des transports respectueux de l’environnement et de la santé ;
  • gérer une mobilité viable et favoriser un système de transport plus efficient ;
  • réduire les émissions de gaz à effet de serre, la pollution atmosphérique et le bruit liés aux transports ;
  • favoriser des politiques et des mesures propices à des modes de transport sains et sûrs.

Elle les complétera par un 5e but :

  • articuler les politiques d’urbanisme et d’aménagement du territoire avec les objectifs en matière de transports, de santé et d’environnement.

À l’occasion de la réunion, 4 nouvelles publications traitant des questions de transport, de santé et d’environnement en Europe seront présentées.

Temps forts des 3 journées

La 1ère journée, le lundi 14 avril (débat consacré aux questions diverses), est organisée en liaison avec la conférence TRA (Transport Research Arena). Elle comportera un séminaire stratégique conjoint du Forum international des transports (FIT) et du PPE-TSE, associant science, recherche et politique, et intitulé « Le lien dynamique entre les transports, la santé et l’environnement ».

Lors de la 2e journée, le mardi 15 avril (débat ministériel), auront lieu 2 tables rondes de haut niveau, la présentation de 4 nouvelles publications et l’adoption de la « Déclaration de Paris » : « La ville bouge : place aux usagers ! ».

La 3e journée, le mercredi 16 avril (réunion du bureau), sera consacrée à une réunion du bureau élargi du PPE-TSE, qui élaborera le plan de travail du PPE-TSE pour 2014-2020, et à une séance au cours de laquelle le PPE-TSE sera invité par la conférence TRA.