École d’été de l’Observatoire de Venise 2014

Venise (Italie), 6-12 juillet 2014

Contexte

Dans la plupart des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et des pays à économie émergente, le coût croissant des soins pharmaceutiques place les décideurs face à de grandes difficultés pour assurer leur maintien à long terme. Voici quelques-unes des questions qui se posent :

  • Comment les nouvelles technologies peuvent-elles être couvertes et qui est susceptible d’en bénéficier ?
  • Quels sont les investissements rentables dans les divers contextes et comment peut-on définir ceci objectivement ?
  • Quelles sont les bases factuelles requises pour formuler des recommandations positives concernant une couverture et comment structurer au mieux les décisions de remboursement ?
  • Comment faire face aux incertitudes entourant la valeur des nouvelles technologies médicales ?
  • Est-ce que l’on fait des choix sages en achetant des médicaments génériques pour optimiser l’utilisation des nouvelles technologies ?

L’école d’été est un cours d’une durée de 6 jours dont la base est un enseignement classique, combiné à une démarche participative, avec notamment des exposés des participants, des tables rondes, des réunions-débats et un travail en groupe. L’école d’été mobilise les bases factuelles les plus récentes, une équipe multidisciplinaire d’experts et le savoir d’organisations internationales clés, dont l’OMS, la Commission européenne et des fédérations professionnelles et organisations non gouvernementales concernées. Elle est organisée par l’Observatoire européen des systèmes et des politiques de santé et les autorités régionales de Vénétie (Italie), qui font partie de ses partenaires.

Objectifs

Les connaissances et compétences spécialisées des participants en matière de politiques pharmaceutiques et de décisions relatives à la couverture à appliquer seront le point de départ de l’enseignement dispensé à l’école d’été. Y seront présentées, de manière structurée, les dernières bases factuelles sur l’évolution récente :

  • pour fournir un compte rendu actualisé des nouvelles stratégies visant à optimiser les décisions relatives aux politiques pharmaceutiques ;
  • pour tirer parti d’un large éventail de bases factuelles afin de proposer une série d’options concrètes concernant ces politiques dans le domaine de l’évaluation des nouvelles technologies de santé, du partage des risques relatifs aux nouvelles thérapies et des achats de médicaments dont le brevet a expiré ;
  • pour interpréter comment ces options stratégiques peuvent être concrétisées en tenant compte des contraintes pesant sur les ressources, les infrastructures et la technologie dans différents contextes ;
  • vu ces contraintes, pour tirer des enseignements pratiques sur les politiques et leur mise en œuvre afin de prendre de meilleures décisions qui profiteront à la santé de la population.

Participants

L’école d’été est principalement destinée aux décideurs politiques à l’échelon supérieur et moyen, et à certains auxiliaires. Tous les participants devront travailler dans une institution ayant un rôle décisionnel ou consultatif (une organisation (non) gouvernementale ; un établissement de santé, une caisse ou association d’assurance ; une fédération d’hôpitaux ; ou une autorité de réglementation ou autre organisme professionnel) et dont les activités principales sont la politique et la gestion à un niveau régional, national ou européen. L’école d’été 2014 cible spécifiquement :

  • les décideurs nationaux et régionaux du domaine des politiques de santé qui souhaitent mieux comprendre le fonctionnement des systèmes de santé et ses incidences pour les politiques ;
  • les professionnels du secteur de la santé dont les responsabilités portent sur l’évaluation du fonctionnement et l’amélioration de la performance des systèmes de santé à la fois grâce aux politiques et à leur mise en œuvre.

Les 53 États membres de la Région européenne de l’OMS sont invités à envoyer des candidatures, et le programme sera, dans la mesure du possible, adapté pour refléter la diversité des participants. Pour autant qu’il reste des places disponibles, les candidatures de participants extérieurs à la Région seront prises en compte.