Atelier sur le financement de la vaccination et la sortie de l’éligibilité au soutien de l’Alliance GAVI

Istanbul (Turquie), 25-28 novembre 2014

Les coûts des programmes de vaccination augmentent, notamment lors de l’ajout de nouveaux vaccins. La suppression du soutien de l’Alliance GAVI (conformément à sa politique de graduation pour les pays dont le revenu national brut franchit un seuil d’éligibilité) impose une charge financière supplémentaire aux budgets publics. La viabilité financière joue par conséquent un rôle essentiel dans le maintien des activités de vaccination.
L’OMS organise un atelier dans les buts suivants :
  • examiner la situation des pays et les défis en matière de viabilité financière de la vaccination ;
  • partager les données d’expérience de pays finançant la vaccination et sortis de l’éligibilité de l’Alliance GAVI (pays gradués), et examiner les progrès accomplis dans la mise en œuvre des plans d’action pour la graduation ;
  • recenser les enseignements tirés du processus de cofinancement de la vaccination et de la graduation ;
  • présenter un outil de sensibilisation pour la mobilisation des ressources élaboré par l’OMS/Europe et prendre connaissance des commentaires et observations des participants sur son contenu et son utilisation escomptée ;
  • diffuser les conclusions d’une étude réalisée en République de Moldova sur les coûts de la vaccination, et examiner leur application dans les activités liées au financement de la vaccination dans les pays ;
  • convenir d’approches et de méthodes pour améliorer la viabilité du financement de la vaccination ainsi que l’adhésion des pays à cet égard.
Des participants de 8 États membres, des conseillers et des membres du personnel de l’OMS, ainsi que des représentants des partenaires impliqués dans l’aide apportée par l’Alliance GAVI, et des ministères de la Santé au fait des questions relatives à la viabilité financière de la vaccination (chefs des programmes nationaux de vaccination et personnel en charge de l’achat des vaccins, de la planification et de la budgétisation, et de la délivrance d’une autorisation de mise sur le marché des vaccins) assisteront notamment à l’atelier.