Contexte

WHO

Lieu de la conférence – siège du Comité national olympique du Bélarus

La conférence ministérielle européenne de l'OMS sera l'occasion de présenter de nouveaux éléments de preuve, du domaine de la génétique à celui de l'économie, sur les actions susceptibles d'être mises en œuvre par les pouvoirs publics afin que les populations restent en bonne santé au cours de l'existence. Elle permettra aux responsables politiques de disposer des ressources stratégiques nécessaires pour promouvoir un départ sain dans la vie et cibler les besoins des populations aux âges critiques de leur existence. La conférence se tiendra au siège du Comité national olympique du Bélarus.

Vision de la conférence

Cette conférence ministérielle présentera les résultats d'études menées dans un grand nombre de disciplines (génétique, médecine, santé publique, et sciences environnementales, économiques et sociales) afin de démontrer comment l'adoption d'une perspective portant sur toute la durée de la vie peut en fait maximiser le potentiel sanitaire de la population dans son ensemble. 

La conférence porte sur trois grand thèmes: agir rapidement, agir à temps et agir ensemble, qui, une fois réunis, servent de fondement à la perspective portant sur toute la durée de la vie. En Europe, l'adoption d'une telle approche dans le domaine de la santé publique permettrait d'apporter des améliorations considérables à la santé des populations.

  • La grossesse et la naissance devraient être une expérience à la fois saine et positive pour tous. Les premières années d'existence devraient s'avérer aussi bénéfiques que possible pour la santé mentale et physique de la mère et l'enfant, dans un environnement à la fois sain et favorable. 
  • Les jeunes devraient être en mesure d'opérer des choix susceptibles de retarder ou de prévenir l'apparition de comportements négatifs pour la santé. Ils ne devraient pas être soumis aux pressions les forçant à adopter des comportements sexuels ou de consommation à risque qui vont nuire à leur santé toute leur vie durant, et ne devraient pas être enclins à menacer leur propre bien-être, ainsi que la paix et la sécurité.
  • Les périodes de transition vulnérables de notre existence, au cours desquelles nous sommes aussi les plus ouverts au changement, pourraient en fait être l'occasion pour de nombreux secteurs de nous permettre de surmonter les crises financières, le chômage, les déplacements et l'insécurité, de nous remettre de leurs conséquences et de nous épanouir.

Principaux objectifs 

  1. examiner les nouvelles bases factuelles relatives aux facteurs qui améliorent la santé ou nuisent à celle-ci au cours des étapes de la vie et d'une génération à l'autre ;
  2. analyser les incidences politiques de ces éléments de preuve pour le secteur de la santé et au niveau pangouvernemental ;
  3. adopter un cadre d'action sous la forme d'une déclaration finale de la conférence dont s'inspireront les pays désireux d'appliquer ces enseignements au processus d'élaboration des politiques publiques.

Participants

La conférence de Minsk (Bélarus) permettra de réunir des ministres de la Santé et des délégations nationales des États membres de la Région européenne de l'OMS, ainsi que des représentants d'organisations intergouvernementales, d'agences régionales de coopération économique et d'organisations internationales non gouvernementales afin de s'entendre sur la manière dont l'adoption d'une perspective portant sur toute la durée de la vie peut contribuer à améliorer l'élaboration des politiques de la santé.

Principaux points à l'ordre du jour

  • Comment les autres pays ont-ils adopté cette approche portant sur toute la durée de la vie ?
  • Les politiques de santé répondent-elles aux principales priorités et en temps opportun ?
  • Comment la santé peut-elle être protégée en cas de crises qui menacent des populations entières à différents stades de leur existence ?
  • Comment les priorités immédiates des politiques publiques peuvent-elles être mises en balance avec les besoins de la santé publique à long terme et les attentes grandissantes des citoyens ?