Formation aux méthodes d’enregistrement des cas de cancer et à la consolidation des registres du cancer dans la CEI

Bichkek (Kirghizistan), novembre 2016

La quantification du fardeau représenté par le cancer, ainsi que la planification et l’évaluation des mesures de lutte contre cette maladie, requièrent des registres du cancer basés sur la population, faisant partie intégrante du système de santé. L’OMS/Europe et le Centre international de recherche contre le cancer de l’OMS organisent une formation pour les pays de la Communauté des États indépendants (CEI). Il s’agit de développer les aptitudes professionnelles afin de créer et de tenir des registres du cancer de haute qualité, permettant de communiquer des données comparables à l’échelle internationale.

Ce cours de 5 jours, proposé à Bichkek (Kirghizistan) en novembre 2016, profitera à quelque 30 responsables de l’enregistrement des cas de cancer venus d’Arménie, d’Azerbaïdjan, de Géorgie, du Kazakhstan, du Kirghizistan, d’Ouzbékistan, de la République de Moldova, du Tadjikistan et du Turkménistan. Un corps enseignant international initiera les participants aux méthodes et principes essentiels de l’enregistrement des cas de cancer, et assurera une formation au codage, à la classification et à l’utilisation du logiciel CanReg5. Les participants auront l’occasion de présenter leur registre et d’échanger leurs expériences respectives.

Cette formation est proposée dans le contexte du projet sur la prévention et la lutte contre les maladies non transmissibles, et financée grâce à un apport de fonds spontané du ministère de la Santé de la Fédération de Russie.