Université d’été sur la santé des réfugiés et des migrants

Syracuse (Italie), 10-14 juillet 2017

L’OMS/Europe a le plaisir d’annoncer la tenue de la première université d’été sur la santé des réfugiés et des migrants, un cours intensif de 5 jours proposé sous l’égide du Centre européen de connaissances sur la santé et la migration de l’OMS. L’université d’été aura lieu à Syracuse (Italie) du 10 au 14 juillet 2017. Elle est organisée avec le soutien du ministère italien de la Santé et des autorités sanitaires régionales de Sicile, en collaboration avec l’Organisation internationale pour les migrations et l’Initiative pour la santé des Amériques de l’Université de Californie à Berkeley (États-Unis).

Vue d’ensemble

L’université d’été vise à améliorer les connaissances et la compréhension des participants eu égard aux principaux problèmes et besoins des réfugiés et des migrants en matière de santé, et aux incidences au sens plus large des importants flux migratoires sur la santé publique et le système de santé des pays d’origine, de transit et de destination. Elle permet d’établir un lien entre la recherche, la politique et la pratique ; de procéder à un échange de connaissances et de données d’expérience réelles et concrètes ; et d’encourager le débat et la pensée critique.
L’université d’été de cette année est placée sous le thème de la « gestion des aspects de santé publique de la migration ». Divers ateliers, débats interactifs, tables rondes et présentations en séance plénière seront organisés à cette fin. Parmi les conférenciers, il convient de mentionner des experts internationaux de différentes régions et de disciplines liées à la migration et à la santé.

Le cours prévoit notamment la visite d’un point d’entrée en Sicile où débarquent régulièrement des réfugiés et des migrants. Cette excursion sur le terrain permettra aux participants de se faire une idée concrète de la manière dont les autorités italiennes relèvent actuellement les défis posés par la migration à la santé publique.

Outre son programme pédagogique, l’université d’été offrira aux participants des occasions de rencontres et de travail en réseau dans le cadre d’événements sociaux, et leur permettra de s’initier au travail effectué par l’OMS/Europe dans le domaine de la migration et la santé par l’intermédiaire du Centre européen de connaissances sur la santé et la migration, et dans le cadre d’autres activités en cours.

L’université se déroulera en anglais seulement.

Au terme de l’université d’été, les participants seront à même de comprendre :

  • la pertinence de la migration pour la santé publique, les principales incidences du phénomène migratoire sur la santé publique, et l’impact des déterminants sociaux, économiques et culturels sur la santé des réfugiés, des demandeurs d’asile et des migrants ;
  • le potentiel offert par les politiques et mesures intersectorielles en vue d’améliorer la santé des populations migrantes ;
  • le processus d’intégration et d’harmonisation des programmes politiques autour principalement des thèmes de la santé, de la migration, des droits humains et de l’égalité entre les sexes ;
  • l’état de santé des populations migrantes et l’impact de la transition épidémiologique sur leur santé ;
  • l’accès des migrants aux soins de santé, notamment les obstacles existants et les différentes options possibles pour les surmonter ;
  • les arguments économiques liés à la santé des migrants ;
  • l’adoption de stratégies efficaces en vue de concevoir et de mettre en œuvre des programmes de proximité et de sensibilisation ciblant les populations migrantes ;
  • les nouvelles problématiques et le débat politique en cours dans le domaine de la migration et de la santé aux niveaux européen et mondial.

S’inspirer de l’expérience européenne pour renforcer les capacités dans le domaine de la santé des réfugiés et des migrants

Un nombre sans précédent de réfugiés et de migrants a débarqué en Europe ces dernières années. Plus de 1,3 million de personnes sont arrivées par la mer Méditerranée depuis 2015 ; un chiffre qui s’ajoute aux quelque 3 millions de citoyens syriens déjà réfugiés en Turquie.

L’OMS/Europe travaille en étroite collaboration avec les ministères de la Santé pour améliorer les interventions de santé publique face aux importants mouvements migratoires. En septembre 2016, la Région européenne de l’OMS est devenue la première Région à adopter une stratégie, un plan d’action et une résolution sur la santé des réfugiés et des migrants. Ces documents énoncent 9 domaines prioritaires accompagnés de mesures spécifiques en vue de renforcer les interventions de santé publique face à la migration. Le besoin d’améliorer la capacité du secteur de la santé à gérer les problèmes de santé des réfugiés et des migrants constitue d’ailleurs l’une des principales recommandations formulées à la suite des missions d’évaluation menées dans la Région. C’est aussi l’une des mesures prioritaires du plan d’action.

L’université d’été sur la santé des réfugiés et des migrants a pour objectif de fournir les orientations, la formation et les outils de soutien nécessaires afin de permettre aux agents de la santé publique, aux prestataires de services et aux planificateurs de comprendre et de mettre en œuvre des interventions appropriées qui tiennent compte des besoins des migrants, tout en permettant l’échange des connaissances et des compétences entre les pays participants.

Public cible

Le cours s’adresse principalement aux hauts responsables gouvernementaux du domaine technique. Plusieurs places seront également réservées aux chercheurs expérimentés dans le domaine de la migration et de la santé. L’université d’été acceptera un nombre maximum de 70 participants. Les organisateurs informeront les candidats de l’acceptation de leur demande d’inscription au cours.

Processus de demande d’inscription

Les demandes d’inscription pourront être introduites du 3 au 21 mai 2017.

Pour assister à l’université d’été, les candidats acceptés doivent confirmer leur participation via un processus d’inscription en ligne et verser 100 euros de frais d’inscription. Cette somme couvre les frais de formation, le matériel didactique, l’excursion sur le terrain, les pauses-café et les déjeuners pendant les 5 jours du cours, ainsi qu’une réception en soirée accompagnée d’un dîner.

Voyage

Les participants sont tenus d’organiser leur voyage et de couvrir leurs propres frais de déplacement. Un guide à l’intention des participants contenant des informations sur les transports et les hôtels recommandés sera disponible sous peu.

Nous contacter

Pour de plus amples informations ou pour toute question, veuillez vous mettre en rapport avec le programme Migration et santé de l’OMS/Europe à l’adresse électronique suivante : euphame@who.int.