La santé mentale au travail – Journée mondiale de la santé mentale 2017

WHO/Malin Bring

10 octobre 2017

La Journée mondiale de la santé mentale a lieu le 10 octobre de chaque année. Sensibiliser et mobiliser, tels sont les objectifs de cette Journée. Cette année, la Journée mondiale de la santé mentale a pour thème « La santé mentale au travail » – une problématique capitale si l’on considère que la majorité des personnes atteintes de troubles de santé mentale sont en âge de travailler et que les pertes de productivité dues à des troubles mentaux courants, comme la dépression et l’anxiété, sont considérables. Selon une étude récente dirigée par l’OMS, ces troubles courants représenteraient plus de 50 millions d’années de travail perdues et coûteraient à l’économie mondiale mille milliards d’USD par an en pertes de productivité. Rien que dans la Région européenne de l’OMS, le coût estimé de la mauvaise santé mentale dépasse les 140 milliards d’USD par an. Une autre constatation digne d’être relevée est le fait que les troubles de dépression et d’anxiété imposent à l’employeur et à l’économie un tribut supérieur de 30 % à celui des autres problèmes de santé (en raison de la durée moyenne de l’absence).

Le bien-être au travail influence la santé et la productivité, et un environnement de travail empreint de négativité peut entraîner des problèmes de santé physique et mentale, de l’alcoolisme et un abus de substances psychoactives. Le risque de souffrir d’une dépression, de stress ou de burn out peut être contré en évitant certains écueils pour la santé mentale au travail, par exemple :

  • des politiques inadéquates dans le domaine de la santé et de la sécurité ;
  • de mauvaises pratiques de communication et de gestion ;
  • une participation limitée au processus décisionnel ou peu de contrôle sur ses tâches personnelles ;
  • un manque de soutien aux membres du personnel ;
  • une absence de flexibilité dans les horaires de travail ;
  • un manque de clarté concernant les tâches à effectuer ou les objectifs de l’organisation.

Informer le personnel sur l’aide disponible, faire participer les employés au processus décisionnel et favoriser un bon équilibre entre le travail et la vie privée sont quelques-unes des interventions et bonnes pratiques permettant de préserver et de promouvoir la santé mentale au travail.
La santé mentale au travail a trait à la fois aux effets du milieu professionnel sur la santé mentale et aux répercussions des problèmes de santé mentale sur le milieu professionnel. Pour de plus amples renseignements à ce sujet et pour savoir comment créer un milieu de travail sain, veuillez consulter la fiche d’information mentionnée ci-dessous.