Consultation régionale pour la reformulation des directives et documents d'orientation relatifs à la santé infantile

WHO

Copenhague (Danemark), 31 octobre et 1er novembre 2017

Les 31 octobre et 1er novembre, l’OMS/Europe accueillera à UN City (Copenhague) une consultation régionale lors de laquelle sera envisagé l’amendement des directives relatives à la santé infantile.

Pendant la période couverte par les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), de 1990 à 2015, la mortalité infantile a baissé de moitié à l’échelle mondiale. Le nombre de décès d’enfants de moins de 5 ans est passé de 12 millions à moins de 6 millions par an.  On estime que les directives de l’OMS, telles que la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant (PCIME), ont contribué à cette réduction.

L’expérience acquise ces 25 dernières années peut être une source d’inspiration pour la formulation de nouvelles directives.

Le passage aux objectifs de développement durable (ODD) fournit une occasion de mener une réflexion sur la politique mondiale en matière de santé infantile, de la réviser et de remanier la stratégie globale dans ce domaine.

20 experts venus de 10 pays différents participeront à cette consultation, aux côtés de membres du personnel de l’OMS et d’organisations partenaires.

Des défis fondamentaux pour la santé infantile

Les principaux maux présentés par les enfants dans les services ambulatoires (fièvre, toux et diarrhée) sont restées les mêmes au fil des ans. La préoccupation la plus vive du dispensateur de soins primaires est de savoir qui a besoin d’une thérapie spécifique et qui doit être admis à l’hôpital.  Au-delà de la prise en charge des jeunes enfants, les services adaptés aux adolescents sont importants, tout comme les questions de santé à l’école. Parmi les autres priorités émergentes, on compte les traumatismes, les maladies chroniques et autres maladies non transmissibles telles que l’obésité, le diabète et les cancers chez l’enfant, ainsi que la maltraitance et les faits de négligence dont sont victimes les enfants.

Le développement de l’enfant figure également en bonne place à l’ordre du jour actuel. De nombreux pays de la Région européenne de l’OMS ont trop souvent recours  à des examens de dépistage, ainsi qu’à des traitements de suivi répétés et à un surtraitement de maladies bénignes ou à guérison spontanée. Il s'agit souvent d'une violation des droits de l’enfant, limitant sa pleine participation à la vie quotidienne et le développement de ses aptitudes.

Objectifs

La consultation régionale vise les objectifs suivants :

  • Relever les commentaires et suggestions de la Région au sujet de deux études entreprises en 2016 : l’étude de la  stratégie de prise en charge intégrée des maladies du nouveau-né et de l’enfant, et l’étude de la stratégie PCIME de l’OMS/Europe, l’accent étant mis sur les recommandations concernant la reformulation de directives et de documents d’orientation sur la santé infantile ;
  • Obtenir des avis sur un avant-projet de cadre conceptuel pour la reformulation de directives et de documents d’orientation sur la santé infantile ;
  • Dispenser des recommandations sur la marche à suivre concernant les directives de l’OMS pour les enfants et les adolescents en Europe.

Résultats escomptés

La consultation régionale vise les résultats suivants :

  • Obtenir des commentaires, suggestions et points de vue régionaux au sujet de l’étude de la stratégie de prise en charge intégrée des maladies du nouveau-né et de l’enfant
  • Définir des priorités régionales en matière de survie et d’épanouissement
  • Obtenir un feed-back sur l’avant-projet de cadre conceptuel pour une reformulation concernant la santé infantile

Principaux documents de référence

Les ODD ont été transposés dans la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent.

Les enseignements acquis à l’échelle mondiale sont présentés dans le document analytique Towards a grand convergence for child survival and health [Vers un haut degré de convergence pour la survie et la santé de l’enfant, en anglais seulement] ; d’autres sont évoqués dans la monographie Mapping global leadership in child health [Cartographie du leadership mondial en matière de santé de l’enfant, en anglais seulement].