Colloque pour les systèmes alimentaires durables au service d’une alimentation saine : réunion conjointe des bureaux régionaux pour l’Europe de l’OMS et de la FAO

Budapest (Hongrie), les 4 et 5 décembre 2017

En collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’OMS/Europe va organiser une réunion sur les systèmes alimentaires durables au service d’une alimentation saine à Budapest (Hongrie) les 4 et 5 décembre 2017.

L’objectif de cette réunion est d’examiner la situation actuelle et d’évaluer les progrès accomplis dans la lutte contre toutes les formes de malnutrition dans la Région européenne de l’OMS. Une attention particulière sera accordée aux politiques alimentaires possibles pour promouvoir une alimentation saine et durable et prévenir l’obésité et les maladies non transmissibles liées à l’alimentation. Des exemples de réussites et des scénarios visionnaires seront présentés et discutés, avec des conférenciers issus d’États membres, d’universités et d’organisations internationales.

Ce colloque évoquera les multiples difficultés rencontrées par les pays lorsqu’ils souhaitent promouvoir une alimentation saine. Il sera structuré autour de 4 thèmes jugés pertinents pour parvenir à une alimentation saine, diversifiée et équilibrée :

  • une agriculture et des systèmes alimentaires au service d’une bonne nutrition ;
  • la création de circuits alimentaires sains ;
  • une meilleure nutrition pour les groupes vulnérables ;
  • la gouvernance, le leadership et la responsabilisation en matière de nutrition.

Cette réunion vise à faciliter la poursuite de la mise en œuvre du Plan d’action européen pour une politique alimentaire et nutritionnelle 2015-2020 de l’OMS, et s’inscrit dans la lignée des engagements pris au niveau mondial dans le cadre des objectifs de développement durable des Nations Unies, du Cadre d’action de la Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2) et de la Décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition.

Nouvelles informations sur les politiques alimentaires et nutritionnelles en Europe

L’OMS/Europe profitera de cette réunion pour publier un rapport de situation sur la mise en œuvre du Plan d’action européen pour une politique alimentaire et nutritionnelle 2015-2020. Better food and nutrition in Europe: a progress report monitoring policy implementation in the WHO European Region (Améliorer l’alimentation et la nutrition en Europe : rapport d’avancement sur la mise en œuvre des politiques dans la Région européenne de l’OMS) se base sur les dernières informations fournies par les pays dans le cadre de l’étude mondiale de l’OMS sur les politiques en matière de nutrition. Ce rapport présente des données actualisées sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre d’une série de politiques, dont l’étiquetage nutritionnel sur le devant des emballages, les normes alimentaires dans les écoles, les restrictions imposées au marketing des aliments destinés aux enfants et la promotion de l’allaitement maternel et de l’alimentation complémentaire. En parallèle, les informations contenues dans ce rapport seront publiées sur le Portail européen d’information sanitaire de l’OMS.

Comment réduire la part de sucre dans les produits alimentaires industriels ?

Lors de ce colloque sera également présenté, pour consultation, un projet de note d’orientation sur la réduction de la teneur en sucres. Le rapport, Incentives and disincentives for sugar reduction: an exploratory supply chain analysis (Mesures d’incitation et de dissuasion pour la baisse de la teneur en sucre : une analyse exploratoire de la chaîne d’approvisionnement) a été élaboré en collaboration avec City, University of London. Il étudie la chaîne d’approvisionnement en sucre pour comprendre pourquoi ce dernier est utilisé en si grandes quantités dans les produits alimentaires industriels. Ce faisant, il recense les mesures d’incitation et de dissuasion actuelles pour la diminution de la teneur en sucre et fournit des indications sur les mesures à prendre au niveau national pour réduire la teneur en sucre des produits alimentaires industriels. Ce rapport s’inscrit dans le contexte des recommandations relatives à la limitation de la consommation de sucre, énoncées dans la directive de l’OMS sur l’apport en sucres libres chez l’adulte et l’enfant.