Réunion des ministres de la Santé de l’Europe du Sud-Est sur la vaccination

Podgorica (Monténégro), 20 février 2018

Le ministère de la Santé du Monténégro et l’OMS/Europe organisent une réunion des ministres de la Santé de l’Europe du Sud-Est pour discuter de l’importance de la vaccination en tant qu’intervention essentielle de santé publique et en tant que bien public. Reconnaissant la valeur de la vaccination en termes de retombées positives sur le plan sanitaire, social et économique, cette réunion permettra de mettre en évidence les défis et les opportunités qui se présentent aux États membres dans la région de l’Europe du Sud-Est. Les ministres de la Santé d’Europe du Sud-Est seront invités à approuver une « déclaration d’intention ». En outre, cet événement sera l’occasion de lancer le processus d’élaboration d’une feuille de route régionale fixant des objectifs et des cibles stratégiques spécifiques en vue d’améliorer l’impact des programmes de vaccination nationaux.

De brefs exposés et des déclarations succinctes seront le point de départ d’une table ronde coprésidée par le ministre de la Santé du Monténégro et la directrice régionale de l’OMS pour l’Europe.

Objectifs

  • Souligner que des systèmes de vaccination efficaces font partie intégrante d’un système de santé performant, et que les programmes de vaccination nationaux gagnent à être intégrés dans des systèmes de santé performants grâce à une coordination avec d’autres programmes, le secteur privé, certains partenaires et les communautés locales, pour fournir les vaccins existants et en lancer de nouveaux, pour veiller à une vaccination tout au long de la vie et pour atteindre des objectifs en matière de qualité, d’équité et de couverture.
  • Examiner les points communs en matière de bonnes pratiques et de possibilités prometteuses en vue d’atteindre les buts et les objectifs stratégiques du Plan d’action européen pour les vaccins (2015-2020) dans la région de l’Europe du Sud-Est, et convenir d’une solution pragmatique pour relever les défis communs. La discussion portera, entre autres thèmes, sur les options permettant d’assurer l’accès à un approvisionnement en vaccins à un prix abordable, la prise de décisions inspirées de bases factuelles et le financement durable de la vaccination.
  • Envisager des actions conjointes ou spécifiques à un pays en vue de contrer l’hostilité face à la vaccination et de stimuler la demande d’une vaccination systématique des enfants.

Résultats escomptés

  • Mieux connaître et comprendre les priorités, stratégies, indicateurs de suivi et objectifs du programme régional.
  • Approuver une « déclaration d’intention » qui constituera le fondement du renforcement d’actions conjointes, de partenariats et d’une collaboration pour relever les défis communs en matière de programmes de vaccination. Aux termes de cette déclaration,
    • réitérer l’engagement en faveur des buts et objectifs du Plan d’action européen pour les vaccins (2015-2020) ;
    • approuver l’élaboration et la mise en œuvre d’une feuille de route pour l’Europe du Sud-Est afin de relever et de surmonter les défis propres à cette région ;
    • favoriser un renforcement des relations de travail entre les États membres, les partenaires et les acteurs concernés en Europe du Sud-Est dans le but de mettre en œuvre une feuille de route commune, d’élaborer des projets conjoints et d’envisager de nouveaux domaines de collaboration.