Semaine européenne de la vaccination 2018 : la vaccination est un droit individuel et une responsabilité collective

WHO/Malin Bring

Du 23 au 29 avril 2018, la Région européenne de l’OMS célèbre la Semaine européenne de la vaccination, une initiative annuelle qui fait prendre conscience de l’importance de la vaccination pour la santé et le bien-être. Depuis sa création, en 2005, la Semaine européenne de la vaccination a évolué pour devenir un événement incontournable, organisé principalement par les États membres de la Région, avec la participation des bureaux de pays et des partenaires de l’OMS, des ministères de la Santé, des organisations professionnelles et des associations de parents, des établissements de santé locaux, des responsables politiques, etc. L’objectif de cette initiative est de contribuer à maintenir durablement la demande de la population et l’appui politique en faveur de la vaccination par le biais d’une sensibilisation et d’activités ciblées de communication et d’éducation.

La Région européenne continue de bénéficier d’une couverture vaccinale globale élevée chez les enfants et progresse dans la concrétisation des objectifs du Plan d’action européen pour les vaccins, y compris en ce qui concerne l’élimination de la rougeole et de la rubéole. Malheureusement, les bienfaits des vaccins sont inégalement répartis dans la Région, où beaucoup trop d’enfants sont privés de la protection qu’ils méritent. En 2016, 1 nourrisson de la Région sur 15 n’a pas reçu son premier vaccin antirougeoleux et 1 sur 21 ne s’est pas vu administrer toutes les doses recommandées de vaccins contre la diphtérie, le tétanos et les oreillons. De telles lacunes dans la couverture ont entraîné des flambées de maladies évitables dans la Région.

Le thème de la campagne 2018

Pour contribuer à remédier aux lacunes, la Semaine européenne de la vaccination 2018 aura pour thème la vaccination en tant que droit individuel et responsabilité partagée.

Les vaccins assurent une protection individuelle contre des maladies dangereuses. Mais ce ne sont pas leurs seuls avantages. Lorsque tous les individus vaccinables d’une communauté ont été vaccinés, il ne reste pas assez de personnes vulnérables pour continuer à transmettre une maladie contagieuse. Ensemble, les vaccins protègent les plus vulnérables, dont les bébés. Toute personne mérite d’être vaccinée et partage la responsabilité sociale de protéger ceux qui ne peuvent se protéger eux-mêmes.

La vaccination nous garde tous protégés

En lien avec d’autres initiatives régionales et avec la Semaine mondiale de la vaccination, la Région européenne saisira l’occasion de la Semaine européenne de la vaccination pour montrer comment les vaccins protègent les individus et leurs communautés, et pour progresser encore dans la concrétisation des objectifs mondiaux de développement durable.