Objectifs et résultats escomptés

WHO

En 2008, lors de la Conférence ministérielle européenne de l’OMS « Systèmes de santé, santé et prospérité », les États membres et une série de partenaires internationaux ont approuvé la Charte de Tallinn. Depuis lors, cette charte est une importante référence pour que l’OMS/Europe et les États membres investissent dans les systèmes de santé et surveillent les performances des systèmes de santé afin d’améliorer la transparence et la responsabilité.

Cette charte et les valeurs qui la sous-tendent restent pertinentes aujourd’hui. Organisée sous la houlette de la Division des systèmes de santé et de la santé publique à l’OMS/Europe et avec le soutien de l’Observatoire européen des systèmes et des politiques de santé, la réunion de haut niveau sera une célébration du 10e anniversaire de la signature de la Charte de Tallinn. Elle constituera une occasion de réaffirmer les valeurs inscrites dans cette charte et de tirer parti des possibilités qui se sont présentées depuis, notamment avec les objectifs de développement durable des Nations Unies et l’engagement renouvelé en faveur d’une couverture sanitaire universelle.

Objectifs

Cette réunion de haut niveau s’adresse aux hauts responsables politiques, aux représentants des organismes internationaux travaillant dans le domaine des systèmes de santé, et à la société civile. Ses objectifs sont les suivants :

  1. célébrer la Charte de Tallinn, ses valeurs et ses réalisations à l’occasion de son 10e anniversaire ;
  2. se pencher sur les progrès accomplis dans le domaine du renforcement des systèmes de santé dans la Région européenne de l’OMS ;
  3. présenter les potentielles orientations futures pour les systèmes de santé en Europe.

Cette réunion sera également l’occasion de procéder à un échange d’idées sur les innovations et les exemples récents de bonnes pratiques venus de toute la Région concernant les moyens de renforcer les systèmes de santé.

Thèmes

Dans le droit fil des objectifs de développement durable et de Santé 2020, cette réunion mettra fortement l’accent sur l’équité et sur l’importance de systèmes de santé au service de tous.

Elle s’articulera autour de 3 thèmes généraux, véhiculant chacun son propre message clé :

  • inclure – améliorer la couverture sanitaire, l’accès et la protection financière de chacun ;
  • investir – démontrer la nécessité d’investissements dans les systèmes de santé ;
  • innover – exploiter les innovations et les systèmes pour répondre aux besoins des personnes.

La session finale de cette réunion sera consacrée à l’avenir des systèmes de santé en Europe.

Résultats escomptés

Afin de soutenir l’objectif de l’OMS, à savoir assurer une vie saine et promouvoir le bien-être de tous à tous les âges, la réunion technique de haut niveau inscrira les activités de renforcement des systèmes de santé européens dans le contexte mondial des programmes pour le développement durable et la couverture sanitaire universelle.

Lors de cette réunion, qui mettra l’accent sur la promotion de l’équité et de systèmes de santé efficaces pour tous, seront présentés des moyens de promouvoir la protection financière et la couverture sanitaire universelle. On y plaidera en faveur d’un dialogue renforcé entre les décideurs concernant l’investissement public dans les systèmes de santé et on y examinera comment les innovations du système de santé peuvent être mises à profit pour mieux répondre aux besoins des gens.

Cette réunion proposera à la fois des perspectives d’experts et des expériences de pays, et on y détaillera les changements profonds requis pour mettre en pratique les 3 thèmes du programme – inclure, investir et innover.

On y soulignera également la nécessité de mieux prévoir et planifier, afin d’appuyer la prise de décisions éclairées pour les systèmes de santé. Il est essentiel que nos systèmes ne soient pas passifs face à l’évolution des réalités économiques, politiques, sociales et sanitaires, mais qu’ils soient capables de se préparer et de s’adapter à l’avenir.

Les conclusions de cette réunion seront présentées à la soixante-huitième session du Comité régional de l’OMS pour l’Europe, en septembre 2018.