Séminaire 107 des Chroniques mondiales de la santé sur les contextes culturels de la santé : la réticence face à la vaccination. Pourquoi certaines personnes ne se font pas vacciner ?

3 juillet 2018, de 12 h 30 à 13 h 30 (heure de Paris)

Il est largement reconnu que la vaccination constitue l’un des meilleurs investissements non seulement pour la santé, mais aussi pour le développement durable. Malgré l’impact phénoménal de la vaccination sur le contrôle et l’élimination des maladies évitables, certains soignants et agents de santé choisissent de retarder ou de refuser la vaccination.

La réticence face à la vaccination représente une menace pour la santé et le bien-être des Européens, et constitue l’un des principaux défis auxquels sont confrontés les responsables politiques et les décideurs, les programmes de vaccination et les communautés. Elle dépend très largement du contexte, et les raisons qui mènent à accepter, à retarder et à refuser les vaccins varient considérablement de part et d’autre de la Région européenne de l’OMS.

Au cours de ce séminaire, présenté conjointement par l’OMS/Europe et le Centre collaborateur de l’OMS pour les Chroniques mondiales de la santé à l’Université de York (Royaume-Uni), des experts internationaux évoqueront les contextes historiques, environnementaux, culturels et sociaux de la réticence face à la vaccination, et examineront son impact actuel sur les programmes de vaccination.

Orateurs

  • Heidi Larson, London School of Hygiene and Tropical Medicine (Royaume-Uni)
  • Robb Butler, OMS/Europe

Rejoignez la discussion

Pour toute information supplémentaire ou pour s’inscrire, veuillez contacter : euGHH@who.int.

Cet événement sera retransmis en direct à l’adresse suivante : http://www.euro.who.int/ghh. Rejoignez le débat sur Twitter en utilisant le hashtag #GHHistories.