Cinquième session de la Réunion des parties au Protocole sur l’eau et la santé

Belgrade (Serbie), 19-21 novembre 2019

La Réunion des parties au Protocole sur l’eau et la santé est une réunion intergouvernementale de haut niveau visant à faire progresser le programme d’action dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de la santé dans la région paneuropéenne à l’appui du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La séance ministérielle de haut niveau organisée à cette occasion examinera les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable relatifs à l’eau, à l’assainissement et à la santé, et encouragera la tenue d’un débat stratégique sur les lacunes de mise en œuvre. Les participants examineront les dimensions politiques et techniques de questions essentielles pour la région paneuropéenne, telles que la gestion sécuritaire des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans le contexte du changement climatique ; l’accès équitable à l’eau et à l’assainissement ; ainsi que les préoccupations sanitaires actuelles liées à l’eau, comme les flambées épidémiques de Legionella et la résistance aux antimicrobiens.

La réunion sera une occasion importante d’examiner les progrès réalisés, de réfléchir aux défis à relever et de définir les mesures à prendre dans des domaines tels que :

  • la gouvernance de l’eau et de la santé par la fixation d’objectifs ;
  • la prévention et la réduction des maladies d’origine hydrique ;
  • l’eau, l’assainissement et l’hygiène des établissements scolaires et de soins de santé ;
  • l’approvisionnement en eau et l’assainissement à petite échelle ;
  • la gestion sécuritaire et efficace des systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement ;
  • l’accès équitable à l’eau et à l’assainissement, et le respect des droits humains dans ce contexte ;
  • la résilience accrue des infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement face au changement climatique.

Les participants examineront également l’état d’avancement du quatrième cycle de notification au titre du Protocole et adopteront un nouveau programme de travail pour 2020-2022. Les partenaires organiseront d’autres événements parallèles sur les questions prioritaires en matière d’eau, d’assainissement et de santé.