Préconiser l’action intersectorielle pour l’équité en santé et le bien-être : l’importance d’adapter la communication en fonction du contexte et du public cible

Télécharger

English

2017, xi + 45 pages
ISBN 978 92 890 5229 0
Gratuit

Plusieurs facteurs dépassant la responsabilité du secteur de la santé s’avèrent déterminants pour la santé des populations et jouent un rôle dans la genèse des inégalités. Pour améliorer la santé et le bien-être et combattre les inégalités de manière efficace, davantage de parties prenantes et de secteurs gouvernementaux autres que celui de la santé doivent intervenir à ce niveau. La communication de l’information sanitaire exige l’adoption d’approches et de stratégies différentes en fonction du contexte et du public cible. Cet argument doit être particulièrement pris en compte lorsque l’on plaide pour l’action intersectorielle en faveur de l’équité et du bien-être, et que l’on entreprend de « traduire » les données à cette fin.

Les 6 et 7 juillet 2016, le Bureau européen de l’investissement pour la santé et le développement du Bureau régional de l’OMS pour l’Europe (Venise, Italie) a accueilli une université d’été à Ljubljana (Slovénie), dans le cadre du Réseau des Régions-santé de l’OMS, afin de faciliter l’échange de données d’expérience dans la traduction et la communication de l’information et des données sanitaires à l’adresse de divers publics cibles. Cet événement a été organisé par le Centre pour la santé et le développement de Murska Sobota (Slovénie).