La riposte des systèmes de santé face aux maladies non transmissibles: faisons preuve d’ambition (2018)

Télécharger

English

Sous la direction de Melitta Jakab, de Jill Farrington, de Liesbeth Borgermans et de Frederiek Mantingh
2018, ix + 278 pages
ISBN 978 92 890 5340 2
Cette publication est uniquement disponible en ligne.

La Région européenne de l’OMS a réalisé d’importants progrès dans la réduction de la charge des maladies non transmissibles par la prise de mesures intersectorielles  et le renforcement des systèmes de santé, deux engagements fondamentaux de Santé 2020, la politique européenne de la santé, et des objectifs de développement durable. Cependant, de nouvelles occasions d’accélérer le processus s’offrent à nous. Ce rapport délivre des recommandations politiques pragmatiques et réalisables sur la manière de renforcer les systèmes de santé afin qu’ils puissent relever plus efficacement les défis posés par les maladies non transmissibles. Il se base sur des évaluations contextualisées et multidisciplinaires des obstacles rencontrés par les systèmes de santé de 12 États membres de la Région européenne de l’OMS dans leurs efforts de lutte contre ces maladies. Selon les évaluations, il est possible d’obtenir des améliorations plus rapides contre les maladies non transmissibles et de réduire les inégalités en menant des interventions plus complètes et mieux alignées au niveau du système de santé.

Outre les évaluations nationales, le rapport s’appuie sur la littérature publiée à ce sujet, les bonnes pratiques et les données d’expérience d’experts. Il met l’accent sur certains aspects du renforcement des systèmes de santé, notamment la gouvernance, la prestation continue et intégrée des services (santé publique, soins primaires et soins spécialisés), l’approche centrée sur la personne, le personnel de santé, le financement, les médicaments et les solutions en matière d’information. Il recense les domaines dans lesquels des mesures peuvent être prises afin de renforcer la riposte des systèmes de santé face aux maladies non transmissibles, en tenant compte des contraintes financières et en accordant une attention particulière aux populations vulnérables.